Les communautés de macrofaune benthique des sédiments côtiers en zone tropicale non récifale : diversité et réponses aux modifications de l'environnement marin à La Réunion, océan Indien

par Lionel Bigot

Thèse de doctorat en Écologie marine

Sous la direction de Chantal Conand et de Jean-Michel Amouroux.

Soutenue en 2006

à La Réunion .


  • Résumé

    La Réunion est une île volcanique jeune des Mascareignes. Son plateau continental est étroit et les habitats souvent constitués par des fonds sédimentaires répartis sur une grande partie du littoral abritent des communautés diversifiées de macrofaune. L’anthropisation croissante ces 20 dernières années est source de différentes pollutions. Les zones côtières non-récifales et le benthos des substrats meubles sont peu connus. La structure de ces communautés est décrite essentiellement pour le nord, et l’est de l’île et détermine les modalités de leur fonctionnement, notamment en réponse aux perturbations. Un premier inventaire des espèces benthiques trouvées entre 20 et plus de 140 m de profondeur a été réalisé. L’étude de la macrofaune et des principales variables environnementales a mis en évidence le rôle déterminant de la bathymétrie. La granulométrie des sédiments et l’hydrodynamisme sont importants, notamment en zone littorale, où le macrobenthos est soumis aux perturbations naturelles (cyclones et dépressions) et anthropiques. La réponse du macrobenthos à des perturbations dues à des activités industrielles a été suivie pendant plusieurs années sur deux secteurs de l’est de l’ile où les rejets en mer se font différemment. Elle s’est traduite par un impact croissant des rejets sur le milieu, et une réponse de la macrofaune selon un schéma-type de succession secondaire de communautés, impliquant des espèces originales bio-indicatrices de perturbation, les polychètes Eunicidae Diopatra cuprea, des Spionidae et des Capitellidae. Un outil de diagnostic de la santé de ces écosystèmes côtiers tropicaux a été adapté au contexte local ; il est basé sur le calcul d’un indice biotique intégrateur de la qualité de milieu prenant en considération toute la communauté benthique. Il répond aux exigences de la Directive Européenne Cadre sur l’Eau. La macrofaune sédimentaire constitue donc un outil pertinent et complémentaire pour ces analyses, tant en terme de biodiversité, que de suivi des pollutions, et s’intègre dans les stratégies de gestion intégrée des littoraux tropicaux insulaires.

  • Titre traduit

    The soft bottom macrobenthic communities from tropical non reefal area : diversity and responses to marine environmental changes at Reunion Island, Indian ocean


  • Résumé

    Reunion Island is a young volcanic tropical island from Mascareignes. Its continental shelf is narrow and its habitats are often constituted by soft bottoms expanding throughout the coast where a diverse macrobenthic communities live. Since twenty years, anthropogenic activities arise involving diverse pollution sources. Little is known on soft bottom non-reefal coastal areas. Composition of these benthic communities was studied essentially for the north, and the east of the Island and revealed haw these communities responded to disturbance. A first inventory of benthic species mainly living from 20 to 140 meters deep was made. The main role of bathymetry on the macrofauna was shown during the study in addition to others environmental factors. Granulometry and hydrodynamism are important in coastal areas where macrofauna is submitted to both natural (hurricane, tropical storms) and anthropogenic disturbances. Monitoring of the macrobenthic fauna within two sectors located on the East coast and where discharges into the ocean use different pathways, was recorded for several years in response to the increasing impact of industrial activities. Results have highlighted a response of the macrofauna to disturbances following a typical model of secondary succession of communities, involving the establishment of original bioindicators species such as Eunicidae polychaeta Diopatra cuprea, Spionidae and Capitellidae. A useful tool to establish the ecological quality status of coastal soft bottoms has been adjusted to the local ecosystems. It is based on the computation of an integrated biotic index taking into account, both the quality of the studied area , and the whole benthic community. This tool will probably prove worthwile in the scope of the EU Water Framework Directive. In conclusion, macrobenthic community seems to be a good tool for the integrated coastal zone management of tropical areas as well as in terms of marine biodiversity or anthropogenic disturbances management

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 196-216. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06 LARE E002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.