Les différents obstacles culturels à l'apprentissage du français ressentis à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université d'Antananarivo

par Dominique Tiana Razafindratsimba

Thèse de doctorat en Didactique des langues

Sous la direction de Alain Coïaniz.

Soutenue en 2006

à La Réunion .


  • Résumé

    S'il existe des obstacles à l'apprentissage du français à Madagascar, cela ne vient sans doute pas de l'opacité du signifiant dans la mesure où l'introduction de la langue française à Madagascar remonte à plus d'un siècle. Ainsi, le problème d'un certain nombre d'élèves et d'étudiants malgachophones n'est pas axé uniquement sur le système linguistique – même si la compétence à ce niveau se pose souvent comme un manque évident. Néanmoins, il pourrait être également d'ordre culturel, relevant d'un réseau de paramètres en interaction. Cette recherche se base sur une enquête effectuée auprès d'un public d'étudiants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université d'Antananarivo. Les résultas ont montré, entre autres, que le rapport complexe que l'apprenant a de l'école, du savoir, des langues en présence, du système de valeurs dans la société, des autres, du monde en général, pourrait, dans cette perspective, se présenter comme un facteur bloquant ou – au contraire – comme un facteur favorisant l'apprentissage.

  • Titre traduit

    The different cultural obstacles in learning the french language, surveyed at the Faculté des Lettres et Sciences Humaine at the University of Antananarivo


  • Résumé

    If some obstacles exist as far as French learning in Madagascar is concerned, they definitely do not originate from the opacity of the signifier since the French language was introduced in Madagascar more than one century ago. Thus, the problem of most Malagasy-speaking pupils and students does not only apply to linguistic system even though the competence in this level is often seen as an obvious gap. However, it could as well be related with culture which results from a complicated system of elements in interaction. This research is based on a survey conducted on the students in Faculté des Lettres et Sciences Humaines at the University of Antananarivo. The survey revealed, among other things, that the complex rapport which the learner has with school, with knowledge, with the present languages, with the set of values in societies, with the others, with the world in general, could, in the case, present itself as a factor which blocks or – on the contrary – as a factor which favours learning.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1360 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 336-355. Notes bibliographiques. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Réunion. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire du Tampon.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.