Etude de la susceptibilité des circuits intégrés numériques aux agressions hyper-fréquences

par Enrique Lamoureux

Thèse de doctorat en Conception des circuits micrélectroniques et microsystèmes

Sous la direction de Étienne Sicard.

Soutenue en 2006

à Toulouse, INSA .


  • Résumé

    Dans le cadre d'une étude sur le comportement des circuits intégrés numériques sous agressions hyper-fréquence (> 1GHz) en mode conduit et rayonné, une série de tests et d'investigations ont été effectués afin de d'améliorer notre compréhension des phénomènes de perturbation et permettre une modélisation des interactions entre agressions et composants. Le document propose aussi un nouveau type de test capable de reproduire sur une bande passante très large (400MHz - 18GHz) des agressions analogues à celles rencontrés par les composants intégrés dans leur utilisation nominale pour des applications aéronautiques. L'étude propose aussi un certain nombre d'éléments permettant de créer des modèles standards aptes à simuler les composants numériques sous agressions.

  • Titre traduit

    Study of digital integrated circuit susceptibility under very high frequency aggression


  • Résumé

    Within the framework of a study on the behavior of the digital integrated circuits under very high frequency aggressions (>1GHz) in conducted and radiated mode, a series of tests and investigations were made to understand and to model the interactions between aggressions and components. The document proposes a new type of test able of reproducing on a very wide bandwidth aggression (400MHz-18GHz) similar to those met by integrated components in their nominal use for aeronautics applications. The study also roposes several items allowing to create standard models capable of simulating the digital components under aggressions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( X-310 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de partie. Glossaire.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006/817/LAM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.