Régulation métabolique et transcriptionnelle de l'autoacidification chez Lactococcus lactis

par Sandy Raynaud

Thèse de doctorat en Microbiologie et catalyse industrielles

Sous la direction de Pascal Loubière.

Soutenue en 2006

à Toulouse, INSA .

  • Titre traduit

    Metabolic and transcriptomic regulation of autoacidification in Lactococcus lactis


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    De nombreuses souches de la bactérie lactique Lactococcus lactis, différentes par leur cinétique d'acidification, sont utilisées comme levain dans l'industrie fromagère. L'étude macro- et micro-cinétique comparative de plusieurs souches et conditions de culture, appuyée par une analyse statistique des résultats, a permis de proposer des explications quant à l'hétérogénéité des comportements acidifiants. La croissance détermine la cinétique d'acidification, et deux phénotypes nutritionnels peuvent être distingués dans le lait écrémé, liés au caractère protéolytique ou non des souches. En absence de limitation nutritionnelle et à pH libre, il semble qu'une concentration critique d'acide lactique non dissocié soit responsable de l'arrêt de croissance. Les données enzymatiques et énergétiques récoltées vont dans le sens d'une inhibition du flux glycolytique par une faible valeur de pH interne en fin de post-acidification. Pour la première fois, une analyse combinée du transcriptome et du métabolisme d'une souche laitière de Lactococcus lactis ssp. Lactis biovar diacetylactis, a été réalisée dans des conditions similaires à celles rencontrées au cours d'un procédé fromager (lait écrémé, pH libre, refroidissement du milieu). Au cours de la phase de croissance, le contrôle du flux glycolytique est partagé entre plusieurs enzymes, mais ce sont la PFK et certaines enzymes du métabolisme des phospho-glycérates qui sont impliquées en post-acidification. Ces résultats sont renforcés par les données transcriptomiques, qui permettent également de mettre en évidence des réponses spécifiques aux deux stress, ainsi que l'activation inattendue de voies apparemment non liées aux stress

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 309 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.275-301

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006/826/RAY
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.