Contribution à l'élaboration et validation d'un protocole d'audit destiné à comprendre les dysfonctionnements des centre de stockage des déchets (CSD) dans les pays en développement : application à deux CSD : Nkolfoulou (Cameroun) et Essaouira (Maroc)

par Fouad Zahrani

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement industriel et urbain

Sous la direction de Rémy Gourdon et de Philippe Revin.

Soutenue en 2006

à Villeurbanne, INSA .


  • Résumé

    Du fait de son impact sur l'homme et sur l'environnement, la gestion de déchets dans les Pays En Développement (PED) est une préoccupation de plus en plus forte. La "mise en décharge" est la méthode la plus ancienne et la plus largement pratiquée pour l'élimination des déchets solides, du fait de son coût plus faible que celui des autres filières d'élimination. Dans les PED, l'insuffisance des moyens financers et techniques oblige les municipalités et la population à déverser les déchets dans des décharges, souvent non contrôlées. Ce travail de thèse rentre dans le cadre du Programme de l'ADEME "connaissance des conditions de traitement des déchets ménagers dans les PED" basé sur l'expertise expérimentale de sites. Notre objectif est la proposition d'une méthodologie pour la conception et l'exploitation des centres de stockage de déchets (CSD) urbains adaptée aux PED. Ce travail présente les résultats obtenus sur 2 sites dont nous avons entrepris l'expertise dans le cadre de ce programme : le CSD d'Essaouira au Maroc en climat méditerranéen et le CSD de Nkolfoulou à côté de Yaoundé au Cameroun en climat équatorial.


  • Résumé

    Waste management in developing countries is a growing concern because of ils impact on Man and on the environ ment. The traditional method, known as "landfilling" is still the most widespread for solid waste disposai, because of ils relatively low cost. Ln the developing countries, the insufficiency of financial and technical means too often causes the municipalities and the population to dump waste into uncontrolled sites. Control of the "input" (waste, water) and of the "output" (leachate, biogas) in the storage centres of the developing countries can be obtained while following a protocol which is now available. This study has been carried out within the frame program of the French Agency for Environ ment and Energy Management (ADEME), dealing with the landfilling of municipal waste in developing countries. The major objective is the definition of a methodology for designing and operating municipal waste landfilling facilities, suitable for developing countries. This study presents the results obtained on two sites i. E. The lanfilling facility of Essaouira (Kingdom of Morocco) under Mediterranean climate and Nkolfoulou located near the city of Yaounde (Republic of Cameroon) under equatorial climate. During the experimental phase extended over a period of 12 months,. We studied the system of management of the centres, to characterize the principal physico-chemical parameters referred to in the research, to set up a system following up the hydrous assessment of the centers and to proceed with a characterization of the waste products and leachates.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (269 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [249]-258

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3201)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.