Etude biochimique et nutritionnelle de l'effet immunomodulateur des huiles d'argan, de poisson et d'olive : effets comparés de leurs acides gras

par Amal Benzaria

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Annie-France Prigent et de Nadia Meskini.


  • Résumé

    L'huile d'argan est extraite de l'arganier "Argania spinosa". Cette huile est caractérisée par sa composition lipidique unique et sa richesse en acides oléique et linoléique. Alors qu'elle suscite un intérêt croissant pour ses effets bénéfiques dans la prévention des maladies cardiovasculaires, son rôle potentiel sur les fonctions immunitaires n'est pas connu. C'est pourquoi, nous avons réalisé une étude nutritionnelle visant à comparer l'effet immunomodulateur d'un régime enrichi en huile d'argan (HA) à ceux des régimes riches enhuiles de poisson (HP), d'olive (HO), de noix de coco (HC) et de tournesol (HT), administrés pendant quatre semaines chez le rat. Nos résultats ont montré que les différents régimes induisent des changements dans la composition en acides gras des triglycérides et des phospholipides plasmatiques, et à un degré moindre dans les phospholipides des thymocytes. Les thymocytes des rats nourris avec un régime enrichi en huile de coco ont une réponse proliférative significativement diminuée par rapport aux autres groupes, alors que les réponses les plus fortes sont observées chez les animaux des groupes poisson et tournesol. De plus, une corrélation positive a été établie entre la réponse proliférative aux mitogènes et la proportion de 18:2n-6 dans les phospholipides cellulaires, quel que soit le régime. Cette réponse proliférative est aussi corrélée négativement avec l'activité phospholipase D (PLD) thymocytaire. Les résultats de Western blotting indiquent que les variations d'activités PLD induites par les différents régimes reflètent essentiellemnt les variations d'expression de la protéine PLD2. Parallèlement, des travaux ont été réalisés in vitro afin de vérifier les effets des acides gras majeurs des différentes huiles sur la prolifération et l'activité PLD. Nous avons mis en évidence une corrélation négative entre la réponse proliférative aux mitogènes et l'activité PLD. L'ensemble de nos résultats indique que l'huile d'argan est dépourvue d'effets majeurs sur la prolifération lymphocytaire et que son profil immunomodulateur est proche de celui de l'huile d'olive. L'huile d'argan s'étant montrée par ailleurs plus efficace dans la prévention des maladies cardiovasculaires, sa consommation peut être recommandée sans restriction puisqu'elle est dépourvue d'effets secondaires au niveau du sytème immunitaire.


  • Résumé

    Argan oil is rich in unsaturated fatty acids especially oleic acids. This oil is receiving increasing attention due to its potential health benefits in the prevention of cardiovascular risk, but no information to date about its possible effect on immune cells and functions. To address this issue male rats were fed one of five diets that contained either fish oil, olive oil, coconut oil or sunflower oil for 4 wk. Our results showed that the various diets induced significant changes in the fatty acid composition of plasma triacylglycerols and phospholips and thymocyte phosphlipids. Furthermore, a significant positive linear relationship was found between thymocyte proliferation and the 18:2n-6 proportion of thymocyte phospholipids whatever the diet. The proliferation response of thymcytes to mitogenic activation was also inversely correlated to the phospholipase D (PLD) activity measured in intact thymocytes. In parallel, an in vitro study was performed to investigate the effects of the major fatty acids of the various oils on the proliferation and PLD activity of rat thymocytes. On the whole, the present study shows that the effects of argan oil on immune cells are very are very similar to those of olive, and that, as a consequence, argan oil can be used as a balanced dietary supply without marked adverse effects on immune cell function.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (201-[18] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 160-201. Réf. bibliogr. p. 8-9

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3061)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.