Caractérisation et modélisation numériques tridimensionnelles des réseaux de fractures naturelles : application au cas des réservoirs

par Laëtitia Macé

Thèse de doctorat en Géosciences

Sous la direction de Jean-Laurent Mallet.

Soutenue en 2006

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Les fractures naturelles ont un impact considérable au sein d'un réservoir, que ce soit dans les domaines de l'ingénierie pétrolière et minière, ou de l'hydrogéologie. En effet, qu'elles soient conductrices ou barrières, elles contrôlent généralement les écoulements ainsi que les capacités de stockage des réservoirs. Ces travaux de thèse s'inscrivent au sein de la chaîne de modélisation numérique d'un réservoir naturellement fracturé, leurs objectifs étant de caractériser, puis de modéliser les fractures en trois dimensions. Les méthodologies proposées abordent successivement les premières étapes logiques de cette modélisation: 1. La caractérisation des fractures naturelles à partir de données structurales: les données tensorielles de déformation (résultant d'une modélisation génétique ou inverse) sont intégrées au sein d'une approche tridimensionnelle géomécanique et probabiliste afin de déterminer de nouveaux indicateurs structuraux de fracturation, notamment concernant son intensité et son orientation. La formulation mathématique adoptée prend également en compte les incertitudes sur les propriétés pétrophysiques des roches. 2. La modélisation numérique d'un réseau de fractures: une approche tridimensionnelle par réseau de fractures discrètes a été développée du fait de sa flexibilité et de son réalisme. Une simulation numérique stochastique offre la possibilité de modéliser tout type de réseau de fractures respectant des données de terrains et des contraintes géologiques prédéfinies (confinement aux couches, chronologie relative des fractures, etc. ). 3. L'analyse de la connectivité de réseaux de fractures discrètes: une structure de type graphe reflète les relations de connectivité entre les fractures discrètes d'un réseau en trois dimensions. Différentes méthodologies d'analyse qualitative et quantitative de cette connectivité sont ensuite exposées, leur but étant d'améliorer la compréhension de l'impact de la fracturation sur les écoulements fluides

  • Titre traduit

    Three-dimensional numerical characterization and modelling of natural fracture networks


  • Résumé

    Natural fractures have a dramatic impact on reservoirs either in fields such as mining and petroleum engineering or hydrogeology. Indeed, acting as conductors or barriers, they often control the flow and also the storage capacity in such reservoirs. The presented work is enclosed in the numerical modelling line of naturally fractured reservoirs, addressing the specific issues of characterizing and modelling fractures in three dimensions. The proposed approaches successively deal with the first logical stages of this modelling: 1. Natural fractures characterization from structural data: a geomechanical and probabilistic approach in three dimensions integrates tensorial strain data (obtained from forward or backward modelling techniques) in order to compute new structural drivers of fracturing intensity and orientation. The proposed mathematical framework also account for petrophysical rock property uncertainties. 2. Numerical fracture network modelling: a discrete fracture network modelling approach in three dimensions was developed because of its flexibility and its realism. A numerical stochastic simulation enables to model any kind of fracture network while honouring field data and predefined geological constraints (such as strata confinement, relative chronology between several fracture systems, etc. ). 3. Connectivity analysis of discrete fracture networks: a graph structure highlights the connectivity relationships between the discrete fractures of a three-dimensional network. Several connectivity analysis methods, qualitative and quantitative, are then outlined with an emphasis on their improvement on understanding of the fracturing impact on fluid flows

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (152 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 135-150. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006 MACE L.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.