Protocoles cryptographiques : lien entre les vues symboliques et computationnelles

par Laurent Mazaré

Thèse de doctorat en Informatique. Systèmes et communication

Sous la direction de Yassine Lakhnech.

Soutenue en 2006

à Grenoble, INPG .


  • Résumé

    Les protocoles cryptographiques sont utilisés pour assurer des communications securisiées sur des canaux non securisés. Deux approches sont utilisées pour vérifier ces protocoles. L'approche symbolique suppose que la cryptographie est parfaite et a permis le développement d'outils automatiques pour la vérification des protocoles. L'approche computationnelle, au contraire, s'intéresse à la probabilité de "casser" les primitives cryptographiques. Les travaux présentés dans cette thèse permettent de relier le modèle symbolique au modèle computationnel, cela pour des protocoles utilisant les chiffrements asymétrique et symétrique ainsi que la signature numérique. De plus, nous étudions trois extensions possibles de ce résultat : l'ajout d'échanges de clés à la Diffie-Hellman (utilisant une exponentiation modulaire), le cas où l'adversaire est confronté à un nombre non borné de challenges et l'utilisation de propriétés plus complexes par le biais de l'opacité.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Computational soundness of symbolic models for cryptographic protocols


  • Résumé

    Cryptographie protocols are used to ensure secure communications over insecure channels. Two approaches are used to verify protocols : the symbolic approach, more abstract, but for which many automatic tools exist and the computational approach, more realistic but harder to use. This document links the symbolic and computational views for protocols using asymmetric and symmetric cryptography as weil as digital signature. We also propose three extensions: adding DiffieHellman to handle key exchange protocols using modular exponentiation, considering adversary with access to an unbounded number of challenges and the case of more complex properties defined using opacity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (242 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 233-241

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS06/INPG/0118
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS06/INPG/0118/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.