Développement de dosages immunologiques par fluorescence : Perspectives pour l’élaboration d’un capteur en flux des agents de la menace

par Laure-Marie Neuburger

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Christophe Créminon.

  • Titre traduit

    Design of fluorescence immunoassays for continuous monitoring of biological warfare agents


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Agents de la menace biologique. Nous avons étudié une nouvelle méthode de dosage immunologique par transfert d’énergie par résonance de fluorescence (FRET) adaptable à un dosage en flux. Cette méthode est basée sur l’emploi d’un réactif trifonctionnel (tripode) comportant i) un fluorophore Donneur (D), ii) un analogue de la molécule à doser (analyte) et iii) une fonction permettant son immobilisation sur une phase solide. La liaison d’un anticorps anti-analyte marqué avec un fluorophore Accepteur (A) entraîne une diminution de la fluorescence de D (quenching). La présence de l’analyte induit une compétition pour la liaison de l’anticorps avec le tripode et restaure ainsi la fluorescence de D. Le procédé permet d’obtenir un signal localisé et cumulatif et la réalisation de dosages successifs sur une même surface régénérée par ajout d’anticorps. L’évaluation du procédé a été effectuée en plaque de microtitration sur des petites molécules (substance P, atrazine, aflatoxine) et des protéines (β-lactoglobuline, toxine botulinique, ricine). Les propriétés spectrales des fluorophores, le rapport A/D et la distance A-D conditionnent fortement l’efficacité du FRET et donc la sensibilité du dosage qui dépend toutefois surtout des caractéristiques d’affinité relatives de l’anticorps envers l’analyte et envers le tripode. Idéalement l'anticorps devrait présenter une bonne affinité pour le tripode et une encore meilleure pour l'analyte. Des essais de mesure avec circulation de fluide, effectués dans une microcellule en verre en employant comme détecteur une caméra CCD montée sur un microscope à fluorescence, ont montré la faisabilité d’une détection en flux et permettent d’envisager le développement d’un biocapteur fonctionnant selon ce principe. Un autre procédé basé sur la discrimination des fluorophores en solution et immobilisés est également présenté, permettant de développer un dosage rapide et simultané de plusieurs composés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (336 p.)
  • Annexes : Bibliographie 193 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.