De la violence et de la maîtrise : habitus et idéologie cynégétiques mandingues

par Agnès Kedzierska-Manzon

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Jean Derive.

Soutenue en 2006

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Cette thèse a pour object l'habitus et l'idéologie cynégétiques mandingues, leurs transformations actuelles et l'implication des chasseurs de cette aire culturelle dans la gestion de la violence. Elle s'articule en trois parties abordant, dans l'ordre, la problématique de la violence, de l'habitus et du contrôle, qui sont précédées pour chacune d'elles d'un chapitre d'introduction présentant la pratique et l'imaginaire cynégétiques traditionnelles, la construction de l'identité liminaire du chasseur et l'affectif dans l'univers cynégétique. La première partie débute par une description des associations modernes des chasseurs, du contexte sociopolitique de leurs interventions et par l'interrogation de la légitimité de l'Etat post-colonial dans les pays concernés. Elle se termine par l'analyse de la structure sociale traditionnelle et des modèles des rapports interpersonnels mandingues. La deuxième partie examine les schémas moteurs, perceptis et cognitifs des chasseurs ainsi que l'état mental corrélatif de la pratique cynégétique. La troisième partie propose de percevoir la tradition des chasseurs comme un système religieux, et de rapprocher la chasse, du fait de son caractère liminaire, de sa fonction sociale et de l'expérience individuelle sur laquelle elle repose, au rituel. Son second chapitre remet en question la conformité des associations modernes des chasseurs au modèle traditionnel et explore les transformations de l'habitus et de l'idéologie cynégétiques, conséquence de la raréfaction du gibier et du déclin de la chasse, en mettant en doute la capacité des chasseurs à assurer, dans le cadre de l'Etat contemporain africain, la gestion de la violence.

  • Titre traduit

    Violence and its mastery : The habitus and ideology of mande hunters


  • Résumé

    This dissertation takes as its subject the Mande hunters' habitus and ideological system, their current transformation, and the hunters' involvement in the management of violence in West Africa. Divided into three parts, it addresses respectively the problematics of violence, habitus, and control. Each part is preceded by an introductory chapter detailing with traditional hunters' lore and practices, the construction of the hunter's liminal identity and the affective aspect of the hunters' world. The first part begins with a description of the modern hunters' associations, the socio-political context of their intervention, and an examination of the legitimacy of the post-colonial African state. It concludes with an analysis of the traditional Mande social structure, of the models of interpersonal relationships, and the symbolic violence expressed in witchcraft-related beliefs. The second part explores the motor, perceptua, and cognitive patterns of hunters, their biorhythms, and the mental states corresponding to the practice of the hunt. The third part proposes to understand the tradition of the Mande hunters as a religious system, and to bring the hunt close to a ritual, as they both share a liminal status, same social functions, and the individual experiences in which they are grounded. This part ends by questioning the conformity of modern hunters' associations to the traditional model and the transformation (a result of the dearth of prey and the decline of the hunt) of the hunters' habitus and ideology, doubting, in conclusion, the likelihood of the hunters to effectively maintain control over violence within the context of the contemporary African state

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (407 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 245-269. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.710
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.710
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.