Entre science et marché : l'"entrepreneur rationalisé" : naissance et développement de l'industrie allemande des biotechnologies

par Claire Champenois

Thèse de doctorat en Sociologie. Sociologie de l'action

Sous la direction de Christine Musselin.

Soutenue en 2006

à Paris, Institut d'études politiques .

Le président du jury était Hervé Dumez.

Le jury était composé de Pierre-Benoît Joly, François Vatin, Peter Weingart.

Les rapporteurs étaient Pierre-Benoît Joly, François Vatin.


  • Résumé

    Ce travail cherche à rendre compte des mécanismes d’émergence d’un secteur archétypal de l’économie de la connaissance : l’industrie allemande des biotechnologies. Le phénomène est tout d’abord interprété, en puisant dans la sociologie néo-institutionnaliste, comme un processus d’émergence et de structuration d’un nouveau champ organisationnel. Dans une perspective diachronique, les facteurs ayant favorisé - ou empêché - l’apparition – d’entrepreneurs sont alors identifiés. L'étude de l’activité entrepreneuriale concrète permet aussi de mettre au jour trois modèles d’entreprises successivement prédominants entre 1980 et 2004. Ensuite, dans une perspective de sociologie économique, les liens de financement noués entre les entrepreneurs et les sociétés de capital-risque, particulièrement importants dans la dynamique décrite, sont analysés. Finalement, à la lumière des résultats présentés, la thèse suivante est défendue : la constitution du champ organisationnel des biotechnologies en Allemagne s’est accompagnée de la genèse d’un nouveau type d’entrepreneur, l’«entrepreneur rationalisé », en rupture avec les modèles classiques proposés par J. Schumpeter, I. Kirzner, R. Burt et M. Granovetter. Par son action, ce type d’entrepreneur présente quatre caractéristiques typiques des processus de rationalisation analysés par M. Weber : il entre en contact avec ses partenaires selon des modalités dépersonnalisées, s’appuie dans son action d’entreprendre sur un ensemble de règles abstraites et impersonnelles, déploie une activité à la fois plus intellectualisée et plus rationnelle en finalité que ses prédécesseurs.

  • Titre traduit

    Bteween science and market : the "rationalized entrepreneur" : birth and growth of the German biotechnology industry


  • Résumé

    This work aims at analyzing the emergence mechanisms of a sector typical of the « knowledge economy » : the German biotechnology industry. Using the neo-institutionalist approaches in sociology, the emergence of this industry is first interpreted as a process of emergence and structuration of a new organisational field. In a dynamic approach, the factors that facilitated – or prevented – the genesis of entrepreneurs are identified. Based on a study of concrete entrepreneur’s activity, three firm models can be elaborated. They are successively dominant between 1980 and 2004. In an economic sociology perspective, then, the financing ties between entrepreneurs and venture-capital firms, because they played a key role in the development of the industry, are analyzed. Finally, based on the presented results, the following thesis is defended : the birth and development of the German biotechnology organizational field went along with the genesis of a new entrepreneur type, called « rationalized entrepreneur », that differs from classical models proposed by J. Schumpeter, I. Kirzner, R. Burt and M. Granovetter. This entrepreneur type, through his action, presents four features that are typical of rationalization processes as analyzed by M. Weber : he gets in touch with partners through depersonalized ways, relies in his entrepreneurial action on abstract and impersonal rules, carries out activities that are both more intellectualized and more purposive-rational than his predecessors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., ([464] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 425-439

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.