Controverse socio-technique autour des barrages danubiens Gabčikovo-Nagymaros, 1977-2004 (Hongrie/Slovaquie) : étude microsociologique des relations internationales

par Marion Marmorat

Thèse de doctorat en Science politique. Relations internationales

Sous la direction de Bertrand Badie.

Soutenue en 2006

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette controverse autour du projet hydroélectrique danubien hungaro-slovaque est considérée dans cette thèse à la fois comme un exemple représentatif de grandes problématiques (transnationalisme, contestation sociale, mondialisation et enjeux planétaires environnementaux), comme un angle d’approche pour appréhender la recomposition de l’ordre international contemporain et enfin comme un champ d’élucidation et d’application d’outils conceptuels empruntant aux relations internationales, aux politiques publiques, à la sociologie politique et à la géographie. L’attention est portée sur les acteurs et leurs interactions dans une réflexion combinant les interrogations théoriques, méthodologiques et l’enquête empirique dans le but de concilier les niveaux macro et microsociologiques de la recherche. Les questions d’expertise et de militantisme, les dimensions scientifiques et environnementales sont plus particulièrement examinées à travers l’étude microsociologique des pratiques, des discours et du parcours d’acteurs impliqués dans cette étude de cas, dans la lignée de la sociologie de la science et des travaux portant sur les controverses socio-techniques.

  • Titre traduit

    Sociotechnical controversy on the Gabčikovo-Nagymaros hydropower project on the Danube river basin, 1977-2004 (Hungary/Slovakia) : microsociology study of international relations


  • Résumé

    This controversy about the hydropower dam project located on the Danube river basin between Slovakia and Hungary is taken up in three different ways. It first stands as an example of global issues such as transnationalism, social contention, globalization and environmental global issues. It then allows for an inquiry of the recomposition of the international order. It finally offers a field of discovery and implementation of various conceptual tools borrowed from different disciplines : international relations, public policy, political sociology et geography. We focus our attention mainly on actors and their interactions guided by a train of thought which combines theoretical, methodological perspectives and empirical research. Our goal is to reconcile micro and microsociological approaches. Expertise, activism, scientific and environmental dimensions are looked upon with more care through the studies of practices, discourses et personal careers of the main actors of the dispute, drawing inspiration from the sociology of science and the socio-technical controversies approach.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (556 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 497-538

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre de recherche sur l'histoire de l'Europe Centrale contemporaine. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.