L'Etat et l'inspection scolaire : analyse des relations et modèles d'action

par Anton De Grauwe

Thèse de doctorat en Sociologie. Analyse sociologique du changement

Sous la direction de Agnès Van Zanten.

Soutenue en 2006

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    L’inspection, outil clé de l’Etat, a pour objectif la régulation de l’école. L’examen de cet outil et de ses réformes permet d’apprécier l’action de l’Etat et les mutations dans la relation entre l’Etat et l’école. Le manque d’impact de l’inspection semble illustrer l’incapacité du service public à s’autoréguler et incite à des réformes, qui sont inspirées par la Nouvelle gestion publique. Leur mise en œuvre rencontre partout un contexte différent. L’inspection qui se développe est l’expression du pouvoir des acteurs, de leurs interprétations des concepts de responsabilisation et de professionnalisme, et des objectifs et de la capacité d’action de l’Etat. Plutôt que d’assister à une convergence des politiques éducatives, notre analyse souligne des distinctions profondes concernant le rôle, l’organisation et l’action de l’inspection. Un examen des différences permet d’identifier quatre modèles-types. Le modèle de l’inspection classique se base sur une régulation de conformité, dans un cadre de responsabilisation contractuelle. Dans le modèle du contrôle central, qui associe responsabilisation contractuelle et publique, la régulation se fait par la promotion du ‘quasi-marché’, l’inspection étant une source d’information pour ce marché. Dans le modèle de l’appui de proximité, la régulation adapte ses interventions aux différences entre établissements et a pour objectif la réduction des disparités. Ce modèle repose sur la responsabilisation contractuelle et professionnelle. Le modèle de l’inspection par les pairs, qui reconnaît la responsabilisation professionnelle et publique en partenariat, se construit sur l’encadrement de la régulation autonome de l’établissement.

  • Titre traduit

    ˜The œState and school inspection : analysis of their relation and action models


  • Résumé

    Inspection, a key tool of the State, has as objective to regulate the school. The analysis of this tool and its reforms helps to better understand the action by the State and the changes in the relations between State and school. The lack of impact by the inspection seems to illustrate the incapacity of the public service to regulate itself and leads to reforms, inspired by the New Public Management. Their implementation encounters everywhere a different context. The resulting inspection system is an expression of the power of the actors, of their interpretation of the concepts of accountability and professionalism, and of the objectives and the competence of the State. Rather than to confirm a convergence of education polices, our analysis shows a deep diversity concerning the role, the organisation and the action of inspection. An analysis of these differences leads to the identification of four models. The classical inspection model is based on a regulation of conformity, within a contractual accountability framework. In the central control model, which links contractual and public accountability, regulation relies on the promotion of the quasi-market, inspection being a source of information for that market. In the close-to-school support model, which associates contractual with professional accountability, regulation adapts itself to the differences between schools and aims at reducing disparities. The peer inspection model, which recognizes professional and public partnership accountability, is based on a supervision of the autonomous regulation within the school.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (508 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 468-502

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.