La nouvelle immigration chinoise au Japon : circulation des élites transnationales et reconfiguration des citoyennetés nationales et locales

par Hélène Le Bail

Thèse de doctorat en Science politique. Asie

Sous la direction de Françoise Mengin.

Soutenue en 2006

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette thèse étudie les flux de migration chinoise vers le Japon depuis les années 1980 jusqu'à aujourd'hui. Elle tente de mettre en évidence, chez ces migrants, les deux processus de valorisation de la mobilité et d'engagement citoyen dans la société d'accueil : des processus simultanés et non exclusifs l'un de l'autre. Elle cherche aussi à décrire le moment particulier dans lequel se trouve la société japonaise, en matière de politique d'immigration et d'accueil des étrangers. Les nouveaux migrants chinois, par leurs pratiques et leurs projets, apparaissent comme des révélateurs des idéologies et des débats internes concernant l'immigration au Japon. La thèse, organisée en cinq chapitres, propose une histoire de l'immigration chinoise au Japon qui a découlé sur la coexistence de deux groupes distincts (oldcomers et newcomers), un tableau de la population chinoise au Japon aujourd'hui, dans sa composition et dans sa diversité, ainsi qu'une réflexion sur l'influence des préjugés et des représentations de la société d'accueil sur l'image de la communauté chinoise. Les deux derniers chapitres étudient plus en profondeur deux figures particulières de migrants chinois qui sont celles de l'entrepreneur transnational et de l'expatrié. Y sont décrits les pratiques transnationales, la valorisation de la mobilité, la multiplicité des appartenances, mais aussi les pratiques citoyennes et la participation civique des Chinois à la vie locale japonaise.

  • Titre traduit

    New Chinese migration to Japan : circulation of transnational elites and reorganization of national and local citizenship


  • Résumé

    The present thesis deals with Chinese migration to Japan since the 1980s. It tries to underline how they capitalised on their mobility, all the while engaging themselves with the host society – the two processes being simultaneous and not exclusive. The thesis also attempts to describe the host society, Japan, in a very significant moment of their contemporary history, in matters of migration policy and integration of foreigners. Chinese newcomers, given their way of life and their projects, have become a lightning rod for ideological debate on immigration in Japan. The thesis is comprised of five chapters. It begins with a history of chinese migration to Japan that resulted in the presence of two distinct groups (the oldcomers and the newcomers); a description of the composition and diversity of the Chinese residents population in Japan today; as well as a reflection on the impact of prejudices and representations from the host society of the Chinese community. The last two chapters describe in greater detail two specific types of Chinese migrants: the transnational entrepreneur and the expatriate. It speaks of transnational practices, capitalising on mobility, multiplicity of belongings, as well as of citizenship and civic participation of Chinese in Japanese local life.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Les Indes savantes à Paris

Migrants chinois hautement qualifiés : mobilité transnationale et identité citoyenne des résidents chinois au Japon


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (724 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 385-414

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1501-2006-15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Les Indes savantes à Paris

Informations

  • Sous le titre : Migrants chinois hautement qualifiés : mobilité transnationale et identité citoyenne des résidents chinois au Japon
  • Détails : 1 vol. (229 p.)
  • ISBN : 978-2-84654-261-6
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 209-[223]
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.