Econométrie du cycle européen : analyse du cycle de croissance dans la zone euro à l'aide des modèles à composantes inobservables

par Matthieu Lemoine

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Gouvernance économique

Sous la direction de Jacky Fayolle.

Soutenue en 2006

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    L'objectif de la thèse est d'analyser les propriétés empiriques du cycle européen et leurs implications en termes de politiques économiques. A cette fin, nous développons plusieurs modèles à composantes inobservables que nous appliquons à des séries de PIB de la zone euro, du Royaume-Uni et, à titre de comparaison, des Etats-Unis sur une période allant des années 1960 aux années 2000. Les résultats de la thèse portent à la fois sur la convergence entre les conjonctures nationales et sur la caractérisation des fluctuations au niveau agrégé. D'abord, les conjonctures nationales ne se réduisent pas à la conjoncture de la zone euro, mais forment des groupes de pays conduits par l'Allemagne, la France et l'Italie. De telles disparités exigeraient de renforcer la coordination des politiques budgétaires. Ensuite, relativement au cas américain, la conjoncture européenne est particulièrement perturbée par un cycle de stock, de trois ans en moyenne, dont la détection limiterait le risque de mener des politiques économiques à contretemps. Puis, nous développons un nouveau modèle qui montre que les cycles du Royaume-Uni et de la zone euro se seraient synchronisés au cours des années 1990, mais que leur corrélation se serait réduite pendant la même période, rendant par conséquent délicate l'adhésion du Royaume-Uni à la zone euro. Enfin, l'estimation en temps réel du cycle est entourée d'une forte incertitude qui peut être réduite en intégrant au modèle des informations supplémentaires sur les tensions inflationnistes. Au regard du niveau de cette incertitude, plus faible dans la zone euro qu'aux Etats-Unis, la politique monétaire de la BCE apparaît insuffisamment contra-cyclique.

  • Titre traduit

    European cycle econometrics : an analysis of growth cycles in the euro area with unobserved components models


  • Résumé

    This thesis analyses the empirical properties of European business cycles and their consequences for economic policies. For this purpose, we develop unobserved component models and apply them to GDP series of the Euro area, the United Kingdom and, as a mean of comparison, the United States. Estimation is on a period ranging from the 1960s to the 2000s. Our results concern the convergence between national short-term economic evolution, together with the characterisation of economic fluctuations at an aggregate level. Firstly, each national short-term evolution does not only reflect that of the Euro area, but it belongs to sub-groups driven by Germany, France and Italy. Such disparities would require enforcing the coordination between fiscal policies. Secondly, in comparison with the American case, the European short-term situation is particularly troubled by a cycle, which has an average period of 3 years and is related to inventory variations. Detection of such cycles would improve the timing of economic policies. Thirdly, we develop a new model, which shows that the cycles of the United Kingdom and of the Euro area have synchronized over the 1990s and that their correlation has decreased. This suggests that it would be delicate for the United Kingdom to join the Euro area. Finally, real-time estimation of the cycle suffers from a strong uncertainty that can be reduced by incorporating some information about inflationary pressures to the model. The level of uncertainty is lower in the Euro area than in the United States. This implies that the monetary policy of the ECB should become more contra-cyclical than it has been since 1999.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (246 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [239]-246

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.