Paul Painlevé (1863-1933) : un scientifique en politique

par Anne-Laure Anizan

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Serge Berstein.

Soutenue en 2006

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Le mathématicien Paul Painlevé est un personnage consulaire de la République, un spécialiste de la défense nationale et un leader de la gauche. Dreyfusard, membre de la Ligue des droits de l'Homme, député de Paris, il fait carrière comme républicain socialiste. Pendant la Première Guerre mondiale, ministre des Inventions, il dirige la politique des inventions intéressant la défense nationale et favorise la mobilisation des savants. En 1917, ministre de la Guerre confronté aux mutineries, il nomme Pétain général en chef et prépare l'arrivée des troupes américaines. Dans les années 1920, il dirige la Ligue de la République et est un promoteur du Cartel. En 1925, président du Conseil et ministre de la Guerre, il soutient la répression des révoltes coloniales et la signature des accords de Locarno. Ministre de la Guerre ou de l'Air dans neuf cabinets à la fin des années 1920 et au début des années 1930, il est responsable des grandes réformes de l'armée française. Cette thèse s'intéresse aux structures de la vie politique française sous la Troisième République. Elle étudie le rôle du socialisme indépendant, la possibilité pour ses élus de faire carrière en dehors des grands partis de gauche, la concurrence du phénomène ligueur pour les partis. Elle présente une voie originale d'accès à la fonction parlementaire et la culture militaire d'un civil ministre de la Guerre. Elle analyse la mobilisation scientifique comme aspect de la culture de guerre. Elle porte aussi sur la réforme de l'État en temps de guerre et en temps de paix : implication de l'État dans la recherche, organisation de la présidence du Conseil, évolution des rapports entre exécutif et législatif.

  • Titre traduit

    Paul Painlevé (1863-1933) : a scientifist and a politician


  • Résumé

    The mathematician Paul Painlevé was a prominent personality of the French Republic, an expert in the nation's defence and a leader of the French left. A supporter of Captain Dreyfus, a member of the Human Rights League, a député of Paris, he made his career as a republican socialist. In the first world war, as the minister of inventions, he led the research policy regarding the country's defence and encouraged the scientists' involvement in it. As the minister of war in 1917, he had to face the mutinies among the French soldiers, appointed Pétain as the general-in-chief and prepared the US troop' landing. In 1920s, he chaired the Ligue de la République and promoted the Cartel. In 1925, as the président du Conseil and the minister of war, he enforced the repression of rebellions in the colonies and supported the signature of the Locarno agreements. Either as the minister of war or of the air force in nine cabinets from the late 1920s to the early 1930s, he presided over the great reforms of the French army. This thesis focusses on the structures of political life under the Third Republic in France. It studies the part played by independent socialism, the possibility for its elected representatives to thrive outside the mainstream left parties in the context of the competition with the Ligue. It documents an unusual accession to the parliamentary charge and the specific defence culture a civilian who had become the minister of war could have and it analyses the participation of scientists as an aspect of war culture. Lastly it concentrates on the way theState was reformed both in wartime and once peace had been restored through its involvement in research, the organisational changes in the presidence du Conseil and the evolution of the relations between the legislative and executive powers.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Presses Universitaires de Rennes à Rennes

Paul Painlevé : science et politique de la Belle Epoque aux années trente


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (921 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 871-913. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Maurice Agulhon (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006ANI
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 14620 (1)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 14620 (2)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 14620 (3)
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Presses Universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Paul Painlevé : science et politique de la Belle Epoque aux années trente
  • Dans la collection : Histoire , 1255-2364
  • Détails : 1 vol. (431 p.-XXXII p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-7535-2080-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 411-419. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.