Paritarisme(s) et institution(s) : la représentation du rapport Capital-Travail dans la gestion de services établis dans l'intérêt général : les cas de l'électricité et des allocations familiales

par Laurent Duclos

Thèse de doctorat en Sociologie. Sociologie de l'action

Sous la direction de Pierre Éric Tixier.

Soutenue en 2006

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Le procédé paritaire fut inventé pour mettre patrons et ouvriers sur un pied d'égalité. Après les années 30, ses usages ont soutenu l'incorporation progressive, mais partielle, des représentants des intérêts du Travail et du Capital à la politique. Les solutions de gouvernement paritaires ne se sont alors imposées qu'à partir d'une sélection, le plus souvent opérée par l'Etat, des programmes institutionnels susceptibles de réellement solidariser les parties à la réalisation d'une oeuvre commune, d'intérêt général. Après avoir retracé la généalogie du paritarisme, la thèse soumet à une lecture institutionnaliste l'analyse de deux paritarismes exemplaires, celui des allocations familiales dans la sphère de la protection sociale, celui des industries électriques dans le champ de la production. La thèse s'efforce alors d'évaluer et de mettre en perspective l'apport et les limites du paritarisme comme moyen de satisfaire à l'exigence démocratique dans le monde du travail.

  • Titre traduit

    Paritarisme(s) and institution(s) : patterns of private interest governments of social protection and industrial relations : the cases of family allowances funds and electrical industries


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (567 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [550]-567

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.