L'expérience des formes dans l’œuvre de Ricardo Piglia

par Christian Estrade

Thèse de doctorat en Études hispaniques et hispano-américaines

Sous la direction de Michel Lafon.

Soutenue en 2006

à Grenoble 3 .


  • Résumé

    Ricardo Piglia (Adrogué, Argentine, 1940) est critique littéraire, professeur, essayiste et écrivain. Il nourrit depuis le début des années 60 une œuvre littéraire plurielle et complexe. Notre thèse analyse les expériences formelles qu'il effectue notamment par l'hybridation de divers genres littéraires mais aussi par le déploiement d'une stratégie originale d'imbrication de critique, de fiction et d'autobiographie. Notre analyse suit une progression à travers l'analyse de ses cuentos des années 60-70, de ses nouvelles des années 70-80 et de son roman La ciudad ausente (1992). Cette trame nous permet de mesurer l'originalité de ses expérimentations avec les genres (notamment avec l'autofiction et avec l'essai-fiction), de déconstruire les petites machines littéraires qu'il fabrique dans ses nouvelles, mais aussi de tracer des lignes de continuité dans son projet littéraire. Cette traversée fait apparaître l'importance de deux machines littéraires qui prennent forme de manière progressive et qui sous-tendent tout son œuvre. La première est constituée d'un Journal –qui sera publié de manière posthume–, qui se pose comme un espace d'écriture pur, sans règles, et dont le contenu informe est matière à réécriture dans de nombreux récits. La deuxième est une machine célibataire inventée dans son roman La ciudad ausente, où se retrouvent la plupart des lignes de réflexion ouvertes dans les années 60. Cette machine célibataire qui croise une complexe machine de réécriture à la mémoire d'une femme, se pose non seulement comme une métaphore de la Littérature, mais aussi comme une machine politique, dont nous analysons la portée.

  • Titre traduit

    Formal experiment in the works of Ricardo Piglia.


  • Résumé

    Ricardo Piglia (Adrogue, Argentina, 1940) is a literary critic, professor, essayist and author. Since the early 1960s he has been producing a complex and many-facetted body of literary work. This thesis analyses the formal experiments he has been conducting as he mixed literary genres and pursued an original strategy combining criticism, fiction and autobiography. As we progress through the analysis of his tales in the 1960s and 1970s, his short stories of the 1970s and 1980s and his novel The Absent City (1992), we measure the originality of his experiments with genres (notably auto-fiction and essay-fiction), deconstruct the small literary machines that he has built in his short stories, as well as trace the patterns and continuities of his literary project. The thesis brings to light as particularly important two literary machines which take shape progressively and underlie his entire works. The first machine consists in a diary – to be published posthumously – which is a space of pure writing, without rules, and whose shapeless content is the raw material he rewrites in many of his other works. The second is a bachelor machine invented in his novel The Absent City, where we encounter most of the threads and lines of thoughts he began in the 1960s. The bachelor machine, crossed with a complex rewriting machine in memory of a woman, is not only a metaphor for Literature, but also a political machine whose impact is analysed in this thesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (397 f.)
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 379-390

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2006/54

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.