Le parcours sonore : de la construction urbaine aux constructions mentales

par Kabil Fekih

Thèse de doctorat en Urbanisme et aménagement

Sous la direction de Yves Chalas.

Soutenue en 2006

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Dans ce travail de recherche, au croisement de 1 'urbanisme, de la géographie, de la sociologie, de la psycho-acoustique et de la psychologie cognitive, nous traitons la question du parcours sonore urbain. Notre dessein est de construire et d'élaborer des éléments de réponse à notre principale question : qu'est-ce que la mémoire sonore du parcours urbain ? Notre tâche serait alors de mettre en lumière les modes de construction et de constitution de la carte mentale sonore moyennant l'examen du parcours dans la ville. Pour mettre en valeur la synergie qui s'installe entre l'urbain et le chemin, entre le parcours et la sédimentabilité des évènements sonores. Après la réalisation et l'analyse des enquêtes effectuées à Grenoble, Strasbourg, Québec et Sousse (Tunisie), nous arrivons à la présentation et la définition de cinq nouvelles notions fondamentales dans le traitement de la carte mentale sonore à savoir, le Système sonore, le Coefficient Mnésique Sonore, la Synaptogénèse urbaine, le Spectre mental urbain et la Fractalité sonore. Ces notions sont élaborées à partir de l'étude de toutes les données théoriques et méthodologiques que nous avons abordées tout au long de notre réflexion. Elles nous permettent de comprendre le fonctionnement de la mémoire sonore du parcours urbain et de préciser ses caractéristiques et les modalités de son fonctionnement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (430 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 412-423

Où se trouve cette thèse ?