L’effet évaluation de l’enseignement supérieur par les étudiants

par Nathalie Younes

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gérard Figari.

Soutenue en 2006

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Dans le nouveau contexte de l’université, l’évaluation de l’enseignement par les étudiants (EEE) constitue un seuil critique accompagnant de nécessaires évolutions. La revue approfondie de la littérature a situé différents types d’évaluation entre validité et utilité, et constaté le peu d’études sur les effets de l’EEE. Nous avons donc choisi d’interroger les effets de l’introduction d’un dispositif informatisé d’EEE à visée formative dans le système d’enseignement supérieur, et le nœud de changement qu’il constitue. L’étude menée dans une université française met en évidence que ces effets, accentués par l’informatisation et la mise sur Internet, sont paradoxaux à tous les niveaux d’acteurs concernés. En même temps que le dispositif d’EEE a permis l’accès à de l’information pouvant conduire à des améliorations pédagogiques, il s’est heurté à de l’inertie et à des résistances, reflétant les contradictions de l’institution qui oscille vis à vis de l’EEE entre formalité administrative, visée formative et/ou visée de contrôle. Malgré sa visée formative déclarée, son introduction n’a pas suffi à établir le passage d’un système basé sur un enseignement individuel – dans lequel les méthodes d’enseignement ainsi que les modalités d’évaluation des étudiants ne sont pas nécessairement explicitées – à un autre système supposant de formuler les objectifs et les méthodes pédagogiques, de rendre compte de ce qui se passe dans l’enseignement et de s’appuyer sur une démarche collective. L’EEE n’a pas été accompagnée par la mise en place des moyens pédagogiques qu’elle requiert pour favoriser un tel changement. Prendre la mesure du seuil que constitue l’EEE, c’est prendre la mesure de « l’effet évaluation » à savoir des difficiles passages à franchir pour transformer en profondeur le système d’enseignement à l’université.

  • Titre traduit

    The evaluation effect of higher education by students


  • Résumé

    In the changing University environment, Student Evaluation of Teaching (SET) is a critical threshold of the necessary evolution of Higher Education. However, few studies have been conducted to evaluate the effects of the SET on the educational system. We have investigated the effects of introducing a computerised SET system into a French University. The results highlight several paradoxes which have been amplified by the computerization and availability of the system on the Internet. The system has increased access to information, sometimes leading to improvement in teaching, but it has also provoked inertia and resistance reflecting the institutional ambiguity which oscillates between administrative formality, formative evaluation and/or control procedures. The introduction of a formative based SET system was not sufficient enough to make the teaching evolve from an individual based system – in which both the teaching methods and the student evaluation criteria are not necessarily clarified – to a new one based on clearly formulated objectives, methods, and on a collective approach of teaching. The SET system has not been supported by the required pedagogical resources needed to favour such a transformation. Measuring the threshold that the SET represents is to measure the “evaluation effect”, in other words, the difficult transitions which would lead to an in depth transformation of the system if this threshold is crossed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (337 f.)
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 303-328.

Où se trouve cette thèse ?