L'affiche de théâtre et l' "espace public" : la scène polonaise, française et italienne, des années 1960 à nos jours

par Diego Zaccaria

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Thierry Dufrêne.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le graphisme, ou design graphique, désigne toute forme d'expression visuelle. L'affiche en fait partie. Qu'elle soit destinée à la publicité marchande, à l'expression politique, ou à la publicité d'un événement culturel, elle s'inscrit dans la société dans laquelle elle est réalisée et agit. Partant de l'affiche de théâtre comme lieu d'expression possible du débat public, ce que Jürgen Habermas nomme "l'espace public", la thèse propose une analyse en trois parties. La première partie dresse le portrait historique de l'affiche et explore la relation dialectique qui la relie à la société industrielle en particulier dans ses rapports à l'État-nation. La seconde partie est consacrée à l'affiche de théâtre proprement dite dans trois situations européennes: Pologne, France et Italie, des années 1960 à nos jours. Parce que le théâtre est la mise en scène de la vie de la Cité, l'affiche de théâtre recèle les éléments utiles à la compréhension d'une époque, d'une société. Elle est lieu de mémoire et d'histoire disponible à "l'espace public" dont elle utilise la faille culturelle. La troisième partie propose une mise en perspective de l'affiche de théâtre comme traduction graphique du mythe théâtral, dont l'impact historique, social et politique, est mis en question par les nouvelles conditions économiques et sociales de sa production. La thèse redonne des repères visuels au regard contemporain, souvent désemparé face à la profusion des images, réhabilite l'esprit critique nécessaire à leur compréhension. Elle montre que l'affiche de théâtre, loin d'être un phénomène négligeable limité à l'information immédiate s'avère utile à l'historien, de l'art en particulier. Sa multiplicité et sa volatilité informationnelle en font un objet riche de tensions qui ont ordonné sa création. Les référents culturels qu'elle emploie, ces "symptômes sociaux" dont parle Erwin Panofsky, lui donnent son véritable sens social et historique qu'il appartient à l'historien d'interpréter et d'analyser. L'affiche, plus que le reflet d'une société est la trace des diverses strates sociales qui se sont succédées. Elle n'en est pas la brillance, mais l'empreinte durable.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (570, 147, 168 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 501-538. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2006/29
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.