Femmes et cancer : de l'errance au sens

par Hélène Hamon

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Charles Amourous.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Women and cancer : from wandering to meaning


  • Résumé

    L'individu touché par le cancer est acculé à penser l'impensable : sa propre mort. Sa vision du monde, des autres et de lui-même se trouve bouleversée au moment même de l'annonce de la maladie grave. Néanmoins, les individus malades refusent le plus souvent ce chaos engendré par l'annonce du cancer dans leur vie. Pour que celle-ci reste possible et supportable, pour que les malades puissent continuer à affronter leur existence, ils vont devoir produire le sens de leur maladie. A l'issue de ce travail de recherche, nous observons combien, pour ces femmes rencontrées, la possibilité de reconstruction du monde vécu passe par la mise en récit. C'est la nomination des origines de la maladie qui aide à la reconstruction du monde vécu, via la symbolisation de la maladie et de ses conséquences. Cette mise en récit permet à la personne de situer l'évènement de la maladie et la souffrance dans une histoire, elle permet de classer les évènements de sa biographie dans un ordre temporel significatif où est inclus le temps du cancer. Le travail de ces femmes est celui d'une intégration : il s'agit de faire sien un évènement qui en apparence seulement s'abat de l'extérieur, tel un accident. Le corps, les organes touchés par le cancer, la maladie sont ainsi matière de symboles, et c'est également à cette dimension du corps que s'adressent les soignants, malgré eux le plus souvent, sans en avoir pleinement conscience. Ainsi nous nous demandons dans ce travail de recherche dans quelle mesure le vécu des patientes ici analysé et la vie à l'hôpital se rejoignent-t-ils ? La culture des femmes atteintes par un cancer gynécologique et la "culture hospitalière" se rencontrent-elles ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (425 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 362-369

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2006/19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.