La transplantation de moelle osseuse atténue le phénomène musculaire d'un modèle murin d'amyotrophie spinale

par Nouzha Salah-Mohellibi

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Judith Melki.

Soutenue en 2006

à Evry-Val d'Essonne .


  • Résumé

    L'amyotrophie spinale infantile (SMA, pour "spinal muscular atrophy") est une maladie neuromusculaire autosomique récessive dont l'incidence est de 1 sur 10000 naissances et qui est caractérisée par une dégénérescence des motoneurones- de la corne antérieure de la moelle épinière associée à une paralysie musculaire proximale. Les mutations du gène SMN ("survival of motor neuron") sont responsables des SMA. Dans notre étude, nous avons testé les potentialités thérapeutiques des cellules souches dérivées de la moelle osseuse dans un modèle "musculaire" de SMA. Pour ce faire, nous avons entrepris des expériences de greffe de moelle osseuse issue d'un donneur "sauvage" sur des souris mutantes pour le gène SMN. Les analyses réalisées in vivo ont révélé une augmentation du nombre de fibres musculaires en régénération et une amélioration des capacités motrices induites. Par ailleurs, nous avons montré que le facteur HGF est un bon candidat dans l'activation de la régénération musculaire.


  • Résumé

    SMA ("spinal muscular atrophy") is an autosomal recessive disorder affecting 1 in 10000 newborns. SMA is characterized by the degeneration of the anterior horn cells of the spinal cord associated with a proximal muscle paralysis. Mutations of the survival motor neuron (SMN1) gene are responsible for SMA. These data led us to investigate therapeutic strategies targeting both neurons and skeletal muscle. Our goal was to test the therapeutic potentialities of bone marrow-derived cells by using transplantation of wild-type bone marrow cells following irradiation of 2 month-old recipient mice. This experiment improved their motor capacity and led to an activation of skeletal muscle regeneration. We also showed that HGF transcripts and protein were upregulated in the skeletal muscle of mutant mice transplanted with wild-type bone marrow. These data indicate that HGF may represent a good candidate factor to ensure this biological activity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (230 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 193-230

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 571.6 SAL tra
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.