Régulation de l’activité de la protéine Rev du HIV-1 par des modifications post-traductionnelles et inhibition de sa fonction par des peptides actifs à partir du milieu extracellulaire

par Anne-Laure Vitte

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Pierre Jalinot.


  • Résumé

    La protéine Rev du HIV-1 joue un rôle essentiel dans le cycle viral en permettant l’export vers le cytoplasme des ARNm viraux non ou partiellement épissés. Dans la perspective d’inhiber cette fonction, nous avons mis au point des peptides capables de reconnaître Rev et d’inhiber sa fonction, appelés SHPR (Sumo Heptapeptide Protein transduction domain for binding Rev). Nous avons établi que ces peptides sont capables de diffuser à travers les membranes plasmiques pour atteindre ensuite le noyau, où ils induisent la dégradation de la protéine virale, principalement par la voie du protéasome. Des expériences de mutagenèse ont précisé la contribution des différents domaines des SHPR dans l’action antivirale, et ont démontré que peu d’améliorations sont possibles pour optimiser leurs propriétés. Enfin, nous avons montré que Rev n’est pas régulée par sumoylation mais qu’elle peut être modifiée par addition d’une chaîne de polyubiquitine, qui stabilise la protéine mais module son activité.

  • Titre traduit

    Regulation of the HIV-1 Rev protein by post-translational modifications and inhibition of its function by cell-penetrating peptides


  • Résumé

    The HIV-1 Rev protein plays a key role in virus replication by allowing export to the cytoplasm of unspliced or singly-spliced mRNAs. To inhibit its function, we developed peptides which are able to recognize Rev and to inhibit its function, named SHPR (Sumo Heptapeptide Protein transduction domain for binding Rev). We showed that these peptides are able to passively penetrate within cells and to reach the nucleus, where they induce Rev degradation, mostly by the proteasome pathway. Through mutagenesis experiments, we determined the contribution of each of the SHPR domains to the antiviral effect, and demonstrated that few of them can be optimized so as to enhance SHPR efficiency. We have also shown that, whereas Rev is not regulated by sumoylation, it can be modified by addition of a polyubiquitin chain, which stabilizes the protein but hinders its activity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Régulation de l’activité de la protéine Rev du HIV-1 par des modifications post-traductionnelles et inhibition de sa fonction par des peptides actifs à partir du milieu extracellulaire

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (181 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 159-179

Où se trouve cette thèse ?