Le passage à l'action, connaissance et affects dans la philosophie de Spinoza

par Maxime Rovere

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre-François Moreau.


  • Résumé

    Cette thèse étudie comment B. De Spinoza (1632-1677) conçoit la manière dont la connaissance opère sur les affects. En effet, selon la Proposition 3 de la Cinquième Partie de l'"Ethique", "un affect qui est une passion cesse d'être une passion sitôt que nous en formons une idée claire et distincte". Comprendre comment s'effectue cette transformation d'un objet par la pensée exige d'étudier ce dispositif dans le cadre d'une théorie de la connaissance, mais aussi dans celui d'une théorie des affects. Ce mélange des genres, propre à Spinoza, invite à la fois à interroger la nature des forces engagées dans les événements que l'esprit décrit et transforme, et à mettre en question le sens de ce que, sous le nom de Raison, le philosophe met en oeuvre. Ainsi, la question éthique du passage à l'action permet de définir une certaine manière de penser, et de donner à l'histoire de la philosophie la tâche de mettre à jour la nature, toujours singulière, de cet acte.

  • Titre traduit

    To go into action. Knowledge and affects in Spinoza's philosophy


  • Résumé

    This work studies the way B. De Spinoza (1632-1677) conceives how knowledge operates on affects. According to the "Ethics", Fifth Part, Third Proposition, "on affect which is a passion ceases to be a passion as soon as we form a clear and distinct idea of it. "To understand how this transforming of an object by the thought can happen, impliesto examine this very mechanism in the frame of a theory of knowledge, as well as in that of a theory of affects. This mixing of genres, peculiar to Spinoza, implies at the same time the determination of the nature of the forces engaged into the events described and transformed by the mind, and the questioning of the actual meaning of what the philosopher uses under the name of Reason. Therefore, the ethical question of the going into action allows to define a certain way of thinking, and gives to history of philosophy the task of clearing the nature, always singular, of this act.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (213, 228 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 216-226. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.