Offre de travail et migration dans les pays en développement : applications économétriques sur les données de ménages ivoiriens

par Monnet Benoît Patrick Gbakou

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Yves Lesueur et de Serge Calabre.


  • Résumé

    Un grand nombre de travaux empiriques portant sur les marchés du travail des pays en développement s'intéressent surtout aux changements macroéconomiques sur ces marchés. Or, ces changements macroéconomiques ne reflètent pas toujours correctement les changements microéconomiques au niveau des agents. Cette thèse se propose d'analyser ces changements microéconomiques à travers l'analyse de trois comportements majeurs des travailleurs africains. Elle privilégie les comportements de migration et les comportements d'offre de travail des individus. Le premier comportement étudié se rapporte à la migration de la main-d'oeuvre rurale vers les villes. Nos résultats montrent que l'écart de salaire entre la zone urbaine et la zone rurale n'incite pas à la migration des actifs masculins. Cependant le salaire urbain reste incitatif pour la migration des femmes actives rurales. Néanmoins, l'analyse de la migration en termes de choix binaire peut être dépassée lorsqu'on dispose du nombre de migrations effectuées par chaque individu. Le nombre de migrations effectuées par un travailleur est supposé rendre compte de la rotation de celui-ci sur le marché du travail. Nos résultats indiquent que les salaires offerts plus élevés dans certaines régions ont incité les actifs masculins et féminins à faire un grand nombre de migrations, et partant à changer plusieurs fois d'emplois ou d'employeurs. Si ces analyses des comportements de migration montrent en partie les changements sur les marchés du travail des pays africains, l'analyse de l'allocation du temps disponible entre le travail rémunéré et le loisir n'est pas moins importante. Il apparaît que la présence plus importante des femmes sur le marché du travail ivoirien s'est traduite par une amélioration de la consommation de biens (le bien-être) ou du pouvoir de négociation de ces dernières au sein des ménages. De plus, il est clairement montré que les membres d'un même ménage ne mettent pas en commun leurs revenus.

  • Titre traduit

    Labour supply and migration in developing countries : econometric applications from ivorian household data


  • Résumé

    A great number of empirical studies focusing on the labour markets in developing countries are especially interested in the macroeconomic changes on these markets. Now, these macroeconomic changes do not still reflect correctly the microeconomic changes at the level of the agents. This thesis poposes to analyze these microeconomic changes trough the analysis of three major behaviours of the african workers. It privileges the behaviour of migration and the behaviour of labour supply. The first studied behaviour relates to the migration of the rural labour force towards cities. Our findings show that the urban to rural wage gap does not incite the male workers to migrate. However, the urban wage is still incentive to the migration of female rural workers. Nevertheless, the analysis of the migration in terms of binary choice can be overlooked when we have the number of completed migrations of every individual. The number of completed migrations of a worker is assumed to report the turnover of this one on the labour market. Our results indicate that more raised wage offers in certain areas incited the male and female workers to make a large number of migrations, and hence to change jobs and employers several times. In these analyses of the migration behaviour show partially the changes on the labour markets of the african countries, the analysis of the time allocation between market work and leisure is not less important. It seems that the more important presence of the women on the ivoirian labour market was expressed by an improvement of the goods consumption (the well-being) or the household negatiation position of these last ones within the households. Furthermore, it is clearly shown that the household members do not pool their incomes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (318 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 87
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.