Pratiques et perception des risques nutritionnels : les mères face aux malnutritions infantiles au Vietnam

par Natacha Calandre

Thèse de doctorat en Économie et gestion

Sous la direction de Lucie Sirieix.


  • Résumé

    La question de la thèse est d’expliquer les décalages observés entre la connaissance des recommandations de santé nutrition et les pratiques en lien avec l’alimentation. Deux voies sont privilégiées : (1) l’étude de la perception des risques nutritionnels, (2) l’analyse des relations et des facteurs de médiation entre la connaissance, la perception du risque et les pratiques individuelles. La recherche mobilise les théories et concepts de l’économie (théorie de la décision), du paradigme psychométrique et les modèles de comportements en psychologie sociale cognitive. Le travail empirique a été réalisé au Vietnam, pays en transition nutritionnelle. Au total, 253 mères d’enfants de 6 à 10 ans ont été interviewées en milieu urbain (Hanoi), 219 mères d’enfants de moins d’un an et 38 « experts » en communication en zone rurale (province de Quang Nam). Les résultats soulignent les insuffisances du modèle économique d’évaluation des risques basé sur des critères techniques. L’intégration des caractéristiques psychométriques permet d’appréhender la complexité et les différences de perception des risques nutritionnels (pour ses enfants). Ce travail démontre ainsi que les dimensions du risque sont variables selon le type de risque (malnutrition par carences ou surpoids) et selon les individus (parmi les mères, et entre mères et « experts »). De plus, le processus de comportement n’est pas linéaire et mécaniste comme le postulent les approches classiques de l’éducation nutritionnelle. La connaissance, la perception du risque et le comportement sont en constante interaction, caractérisant différentes logiques et stratégies de gestion des risques. Les décalages observés peuvent s’expliquer par l’existence de biais cognitifs (biais de contrôle, connaissance, évaluation de l’état nutritionnel de l’enfant, estimation de la fréquence d’occurrence du risque) et se justifient par des raisons économiques, hédoniques, sociales et physiologiques. La communication sur les problèmes nutritionnels ne peut se résumer à une amélioration de la connaissance objective. Elle doit intégrer les perceptions individuelles et considérer l’individu comme sujet social et pas seulement comme cible des interventions.

  • Titre traduit

    Practices and nutritional risk perception : mothers facing malnutritions in Vietnam


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (583 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.