Charbon en Europe : quel avenir ? : Perspectives de l’industrie du charbon et étude des impacts du Protocole de Kyoto

par Ekawan Rudianto

Thèse de doctorat en Géosciences

Sous la direction de Michel Duchene.

Soutenue en 2006

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Au cours de la période allant de la révolution industrielle aux années 60, le charbon a été massivement consommé en Europe et son utilisation s’est constamment accrue. Après la deuxième guerre mondiale, le charbon a joué également un rôle important dans la reconstruction de l'économie de l’Europe de l'ouest. Il faut noter cependant que la demande de charbon a commencé à décliner depuis le début des années 1960. Il en résulte de la part de certains décideurs une tendance à dire que l'extraction du charbon et son utilisation en Europe sont inutiles. Par conséquent, dans le livre vert de l’union européen 2000 (UE), le charbon est décrit comme un carburant «indésirable», et en se basant sur des critères économiques, sa production n'a aucune perspective. En outre, l'engagement du protocole de Kyoto dans la réduction de l'émission des gaz à effet de serre a aggravé cette perception. Face à cette situation, un nouveau débat sur l’avenir de l'industrie du charbon (extraction et utilisation) dans la perspective d'une politique énergétique communautaire est inévitable. La présente étude s’appuie sur une enquête approfondie en vue d’apporter des réponses à plusieurs questions. L'union européenne a-t-elle toujours besoin du charbon ? Si le charbon est appelé à jouer un rôle au sein de l’UE, d'où proviendrait-il? Que devrait-on faire pour diminuer les incidences négatives sur l'environnement consécutives à l'extraction du charbon et de son utilisation ? Finalement, au regard des soucis d'émission de CO2, quelle sera la situation de l'industrie du charbon dans l'avenir au sein de l’UE ?Pour approfondir l’analyse, un modèle dynamique de système appelé «The Dynamics Coal for Europe” (DCE) a été développé. Le DCE est un modèlequi prend en comptetrois dimensions: l'énergie, l’économie, et l’environnement. Il s’appuie sur plusieurs disciplines telles que: la géologie, la technologie, l'économie et l'environnement. Il intègre plusieurs modules comprenant l'exploration, la production, l'évaluation, la demande, l'importation et l'émission du CO2. En conclusion, le modèle met l’accent sur l'impact du temps de réaction (retard et rétroaction) sur deux processus: le processus physique (par exemple le temps pour faire l’exploration du charbon) et le processus d’information. Le procédé de calibrage pour le DCE prouve que le modèle reproduit correctement les résultats du passé. Basé sur les résultats de ce procédé de calibrage, le modèle de DCE peut être employé pour faire des prévisions sur le comportement à long terme de l'industrie du charbon dans l'EU-15. Finalement, l'algorithme et la construction de modules pour le modèle de DCE peuvent être employés pour construire un modèle pour d'autres sources d'énergie non-renouvelables pour l'Europe.

  • Titre traduit

    Coal in Europe : what future ? : Prospects of the coal industry and impacts study of the Kyoto Protocol


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    From the industrial revolution to the 1960s, coal was massively consumed in Europe and its utilisation was constantly raised. In the aftermath of World War II, coal had also an important part in reconstruction of Western Europe’s economy. However, since the late 1960s, its demand has been declining. There is a (mis-)conception from a number of policy makers that saying coal mining and utilisation in Europe is unnecessary. Therefore in the European Union (EU) Green Paper 2000, coal is described as an “undesirable” fuel and the production of coal on the basis of economic criteria has no prospect. Furthermore, the commitment to the Kyoto Protocol in reducing greenhouse gases emission has aggravated this view. Faced with this situation, the quest for the future of coal industry (mining and utilisation) in the lines of an energy policy is unavoidable. This dissertation did a profound enquiry trying to seek answers for several questions: Does the European Union still need coal? If coal is going to play a part in the EU, where should the EU get the coal from? What should be done to diminish negative environmental impacts of coal mining and utilisation? and finally in regard to the CO2 emission concerns, what will the state of the coal industry in the future in the EU? To enhance the analysis, a system dynamic model, called the Dynamics Coal for Europe (the DCE) was developed. The DCE is an Energy-Economy-Environment model. It synthesises the perspectives of several disciplines, including geology, technology, economy and environment. It integrates several modules including exploration, production, pricing, demand, import and emission. Finally, the model emphasises the impact of delays and feed-back in both the physical processes and the information and decision-making processes of the system. The calibration process for the DCE shows that the model reproduces correctly the past behaviour of several variables. Based on the results of this calibration process, it can be argued that the DCE model can be used to do a forecasting for examining long-term behaviour of coal industry in the EU-15. Finally, the algorithm and modules construction for the DCE model can be used to construct a model for other non-renewable energy sources for Europe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (240 p.)
  • Annexes : Bibliographie 90 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.