Fragilisation et processus anodiques en corrosion sous contrainte : étude des paramètres micro-mécaniques influents

par Jean-Philippe Tinnes

Thèse de doctorat en Sciences et génie des matériaux

Sous la direction de David Delafosse.


  • Résumé

    Nous étudions l'influence des paramètres mécaniques locaux sur la fissuration en Corrosion Sous Contrainte, à l'échelle de la microstructure. Deux systèmes sont comparés: l'alliage cupro-aluminium CuAl9Ni3Fe2 en eau de mer synthétique sous polarisation cathodique (mécanismes liés à la dissolution anodique assistée par la vitesse de déformation) et l'acier inoxydable austénitique 316L en solution de MgCl2 (mécanismes de fragilisation liés à l'hydrogène). Nous utilisons des éprouvettes de traction micro-entaillées qui permettent d'étudier des fissures courtes et isolées. Ces essais sont modélisés par éléments finis et étudiés par la technique de diffraction des électrons rétro-diffusés (EBSD) dans le cas du 316L. Pour ces deux systèmes, des différences fondamentales de comportement vis à vis des paramètres mécaniques locaux sont mises en évidence et discutées du point de vue des modèles de Corrosion Sous Contrainte.

  • Titre traduit

    Embrittlement and anodic process in Stress Corrosion Cracking : study of the influent micro-mechanical parameters.


  • Résumé

    We study the influence of local mechanical parameters on crack propagation in Stress Corrosion Cracking, at the scale of the microstructure. Two systems are compared: the CuAl9Ni3Fe2 copper-aluminium alloy in synthetic sea water under cathodic polarization, where the crack propagation mechanism is related to strain-assisted anodic dissolution, and the 316L austenitic stainless steel in MgCl2 solution, where embrittlement mechanisms related to hydrogen effects prevail. We use micro-notched tensile specimen that allow to study isolated short cracks. These experiments are modelled by means of finite elements calculations, and further characterized by Electron Back scattered Diffraction (EBSD) in the case of the 316L alloy. In terms of the local mechanical parameters that control propagation, fundamental differences are outlined between the two systems. They are discussed from the viewpoint of the available models of Stress Corrosion Cracking.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (303 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 541.37a TIN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.