Vivre ensemble et séparés dans les quartiers nord-est de Paris : ethnologie d'un nouveau monde urbain

par Sophie Corbillé

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de André Mary.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Les quartiers du nord-est de Paris organisés autour des rues de faubourg et des anciens villages sont l’objet depuis plusieurs années de processus de gentrification. Dans ce contexte a émergé un « monde » urbain au sens d’un espace social cohérent aux yeux d’un certain nombre d’acteurs parmi lesquels « les nouvelles classes moyennes et supérieures ». L’objectif de cette thèse qui relève d’une anthropologie du familier est d’analyser ce monde, c’est-à-dire les manières spécifiques dont les acteurs s’y comportent quand ils le pratiquent. L’observation de diverses situations a permis de dégager trois logiques d’action : la quête d’un espace urbain singulier à nulle autre pareille ; la participation à des dispositifs favorisant le « faire ensemble » selon trois modalités, l’acteur urbain, l’ami et l’habitant ; enfin, la pratique de l’ethnologie généralisée. Ces manières d’agir sont autant de façons d’organiser les relations et les rapports sociaux et de vivre ainsi ensemble et séparés.


  • Résumé

    The neighbourhoods of the north-east of Paris, organised around suburban streets and former villages, have for several years now been undergoing a process of gentrification. Within this context has emerged an urban « world » in the sense of a social space which is coherent in the eyes of certain people, amongst whom the new middle and upper social classes. The aim of this thesis in the anthropology of the familiar is to analyse this world, that is, the specific behaviour patterns of the players who enter it. The observation of diverse situations highlights three logical forms of behaviour: the search for a unique urban environment, different to any other; participation in devices which favour « doing things together » with interaction in three forms, the urban player, the friend and the inhabitant; and the practice of generalised ethnology. These forms of action constitute the different ways to organise social relations/relationships and consequently to live together and separately.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (355 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 311-323

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 313
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10676
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.