Les nourritures du partage et de la discorde : étude des relations sociales entre bouddhistes et musulmans du Ladakh au travers de l'analyse des échanges alimentaires

par Anne Delaballe

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de Françoise Sabban.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    C'est la région la plus occidentale du plateau tibétain qui constitue le terrain de mes recherches : le Ladakh. Du point de vue politique et social, le Ladakh comprend deux districts, celui de Leh et celui de Kargil, qui sont les deux seuls centres bureaucratiques, commerciaux et militaires de la région. Cette division administrative recouvre une autre réalité sociale puisque le district le Leh se compose d'une population de confession bouddhiste majoritaire à 80%, contrairement à la population du district de Kargil principalement musulmane puisque elle-aussi majoritaire à 80%. Et c'est précisement de l'antagonisme des relations sociales entre bouddhistes et musulmans ladakhi dont il est sujet dans cette thèse, puisqu'il est question d'étudier, au travers des pratiques alimentaires et de certaines opérations qui touchent aux transformations ainsi qu'à la commercialisation des nourritures, la dynamique des relations sociales présentes entre le bouddhistes et les musulmans ladakhi.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (374 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 364-374

Où se trouve cette thèse ?