Vivre dans une île-volcan : approche anthropologique des relations entre hommes et volcan à Niuafo'ou (Tonga, Polynésie Occidentale)

par Cécile Quesada

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de Maurice Godelier.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette étude d'anthropologie propose d'appréhender l'ensemble des relations unissant les gens de Niuafo'ou (Tonga, Polynésie Occidentale) à leur île-volcan. La démarche théorique adoptée consiste à ne pas présupposer que l'homme se distingue ontologiquement des autres composants de l'environnement. Au quotidien, le volcan représente une terre natale, ancestrale et pourvoyeuse de ressources investie de sens social. La mémoire et l'expérience de ses éruptions ont abouti à l'élaboration de représentations et de savoirs indigènes qui sont au fondement de la création de moyens symboliques ou pratiques visant à affronter le risque éruptif. Ces conceptions et savoirs sont aussi mobilisés par les Niuans dans le cadre d'ateliers de prévention organisés par l'Etat tongien. En défendant leur héritage culturel, ils affirment la spécificité des relations, intrinsèquement liées à leur identité niuane, qu'ils ont bâties avec le volcan, dont ils ont fait un acteur à part entière de leur vie en société.

  • Titre traduit

    Living on an island-volcano : An anthropological approach to the relations between man and volcano at Niuafo'ou (Tonga, Western Polynesia)


  • Résumé

    This anthropological study proposes to explore the set of relations uniting the people of Niuafo'ou (Tonga, Western Polynesia) and their island-volcano. The theoretical approach adopted consists in not presupposing that men ontologically distinguish themselves from other components of the environment. On a daily basis, the volcano represents an ancestral and providing land invested with social meaning. The memory and experience of its eruptions have led to the creation of a system of indigenous knowledge and representations that serve as the basis for the invention of symbolical and practical means of coping with eruptive risk. These conceptions and knowledge are also called on by Niuans within the framework of prevention workshops organised by the State. By defending their cultural inheritance, they assert the specificity of the relations, intrinsically interwoven with their Niuan identity, that they have built with the volcano, wich they have made into an agent of their social life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (491 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.445-464

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 237
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Maison Asie-Pacifique (France). Fonds Asie. Fonds Pacifique/Océanie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TO 68369 (TH) (1)
  • Bibliothèque : Maison Asie-Pacifique (France). Fonds Asie. Fonds Pacifique/Océanie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TO 68369 (TH) (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9778
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.