Le château de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) au Moyen Âge : étude historique et archéologique d'une résidence royale (XIIe - XIVe siècles)

par Cécile Léon

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Jean Chapelot.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    La résidence royale, fondée au XIIe siècle, se développe sous Philippe Auguste et Louis IX. Elle disposait d'une chapelle et d'un chapelain permanent, d'un concierge, d'un système d'adduction d'eau, d'un jardin, d'un potager, d'un parc, d'une garenne. Plusieurs résidences secondaires existaient aux alentours : les Loges en forêt de Laye, les châteaux de Montjoie et de Retz en forêt de Marly. Son évolution architecturale se caractérise par un agrandissement permanent de l'espace résidentiel, chaque souverain faisant entreprendre des travaux. Un premier logis rectangulaire sur cave est transformé à la fin du XIIIe siècle en un ensemble logis/ tour résidentielle. Un deuxième logis est construit XIVe siècle et la cave est réutilisée. La construction d'une enceinte munie d'un chemin de ronde autour des bâtiments de la résidence par Charles V constitue la dernière transformation de la résidence médiévale qui est désormais nommée chastel dans les sources écrites.

  • Titre traduit

    The medieval castle of Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) : an historical and archeological study of a royal house (twelth-fourteenth centuries)


  • Résumé

    The royal house, founded in the 12th century, is developped with Philippe Auguste and Louis IX. They set up a royal chapel with a permanent chaplain, a superintendant, a water adduction system, a garden and a private hunting ground. The surrounding houses were Les Loges in the forest of Laye, casties of Montjoie and Retz in the forest of Marly. The architectural evolution of the royal house is a permanent extension of the residential area with each monarch. A first oblong royal accommodation with a cellar is extended at the end of the 13th century on a structure of royal accommodation / residential tower. A second royal accommodation is founded in the 14th century and the cellar is use again. The building of a surrounding wall with a path round the battlements around the area of the residence by Charles V is the last extension of the royal house and now the place is call « castle » in the medieval texts.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par les Presses franciliennes à Paris et par les Amis du Vieux Saint-Germain à

Le château de Saint-Germain-en-Laye au Moyen Âge, XIIe-XIVe siècles : histoire et évolution architecturale d'une résidence royale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (415 p., 193 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.21-134. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2006-139
  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par les Presses franciliennes et par les Amis du Vieux Saint-Germain à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le château de Saint-Germain-en-Laye au Moyen Âge, XIIe-XIVe siècles : histoire et évolution architecturale d'une résidence royale
  • Détails : 1 vol. (245 p.)
  • ISBN : 978-2-9527214-4-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 158-189. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.