Claude Lefort, Leo Strauss, lecteurs de Machiavel : la philosophie, l'écriture et le politique

par Myrtô Dutrisac

Thèse de doctorat en Études politiques. Philosophie politique

Sous la direction de Pierre Manent.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Au fondement de ce travail, il y a une interrogation sur la relation entre philosophie et politique. C'est en étudiant la rencontre de Claude Lefort et Leo Strauss avec Machiavel que l'on aborde cette relation. Comment Machiavel expose-t-il ses idées et quels effets cela a-t-il sur la pensée et la politique moderne ? Le travail de Machiavel, tel que présenté par Lefort et par Strauss, s'offre comme un outil, un « matériau » permettant de réfléchir - avec ou contre lui - à un événement politique en particulier, celui du développement du totalitarisme ou de ce que Strauss appelle la « tyrannie moderne ». L'expérience totalitaire peut-elle être appréhendée comme l'échec ou, au contraire, comme l'aboutissement de l'œuvre machiavélienne ? Ce questionnement nous conduit au cœur de la pensée politique de Lefort et de Strauss, il permet de créer entre eux un éclairant dialogue sur le politique et sur le rôle de la philosophie. En somme, de faire émerger un nouvel outil pour penser le monde.

  • Titre traduit

    Claude Lefort and Leo Strauss' Machiavelli : philosophy, writing and politics


  • Résumé

    The subject of this dissertation is the relationship between philosophy and politics. It is by studying Claude Lefort and Leo Strauss' interpretations of Machiavelli that I choose to examine this relation. How does Machiavelli present his ideas, and what does this mean for modern thought and modern politics ? I used Machiavelli's work, as it is described by Lefort and by Strauss, as a "material", and attempted to think "with" or "against" it. The event I analysed is the development of totalitarianism, or of what Strauss calls "modern tyranny". Is totalitarianism the result of or, on the contrary, does it suppose the non-accomplishment of the possibilities opened up by Machiavelli ? These questions bring us back to Lefort and Strauss' own political ideas and allow us to create between them a fruitful dialogue on politics and on the role of philosophy - dialogue wich is, therefore, another "material" wich we can use to understand the world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (251 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.248-251

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2006-80
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.