L'évaluation des dommages du changement climatique en situation d'incertitude : l'apport de la modélisation des coûts de l'adaptation

par Patrice Dumas

Thèse de doctorat en Économie de l'environnement

Sous la direction de Jean-Charles Hourcade.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif l'amélioration de l'évaluation des dommages du changement climatique en intégrant une fonction de dommages à seuil et les coûts de l'adaptation au changement climatique. Pour cela, des modèles intégrés compacts économie-climat sont résolus en optimisation et en simulation. Avec une fonction stochastique de dommage à seuil, on obtient un effet de précaution pour la politique climatique. Les trajectoires en coût-bénéfice se rapprochent de celles en coût-efficacité. Concernant l'adaptation, en optimisation, des générations de capital de protection correspondent à une plage de température. En simulation, un filtre de Kalman permet la détection du changement climatique. Les résultats montrent une anticipation importante. Les coûts proviennent surtout de l'investissement permettant de rester adapté malgré le changement climatique. Ils sont peu sensibles à l'incertitude sur la température globale, en revanche, une absence d'anticipation les augmente nettement.

  • Titre traduit

    Contribution of adaptation costs representation to climate change damage assessment


  • Résumé

    The purpose of this thesis is the improvement of climate change damage assessment by the mean of : the use of a threshold damage function and an evaluation of the costs of adapting to a changed climate. Simulation and optimization compact climate economy integrated assessment models are solved to assess the damages. A stochastic threshold damage function leads to a precautionary effect for climate policies. In a cost-benefit framework, the threshold acts as a soft ceiling. Turning to the representation of adaptation, adaptive capital is split in categories corresponding with temperature ranges in optimization models. In simulation, a Kalman filter is used to model climate change detection. The results show strong anticipations. Additional costs arise mainly from over-investment allowing to follow climate change. The costs are not very sensitive to the amount of uncertainly, but they rise sharply in the case of no anticipation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (242 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.[233]-239

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2006-72
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.