« Jugend » et son ange : regards croisés de l'anthropologie religieuse et de l'histoire de l'art sur la figure de l'ange dans la revue « Jugend » (1896-1920)

par Laurence Danguy

Thèse de doctorat en Histoire et civilisationsHistoire de l'art

Sous la direction de Philippe Boutry et de Felix Thürlemann.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Universität Konstanz .


  • Résumé

    Janvier 1896, Munich : l'arrivée sur la scène éditoriale de «Jugend, revue illustrée pour l'art et la vie» s'apparente à un séisme culturel, esthétique et social. D'un genre inédit, mélange de textes et d'images déclinés sur une large palette, elle s'énonce ouverte à tous les styles, anti-wilhelminienne quoique patriote, libérale donc anticléricale. Son nom-concept, synonyme de renouvellement et jeunesse perpétuels lui tient lieu de programme. D'emblée, le constat d'une pléthore d'anges, certes d'une occurrence irrégulière et sous des habillages singuliers apparaît insolite. La mise en œuvre d'une approche interdisciplinaire, mettant longuement la double focale de l'histoire de l'art et de l'anthropologie religieuse sur cette figure angélique, à la fois éloignée et proche de son référent religieux, permet de mettre en évidence son appropriation aux fins d'un culte de l'art, la volonté de se poser comme centre d'une modernité aux prétentions avant-gardistes et eschatologiques.

  • Titre traduit

    " Jugend " and its angel : the exposition of the angel's figure in the " Jugend " magazine in the view of anthropology of religion and history of art (1896-1920)


  • Résumé

    Munich, January 1896 : the arrival of "Jugend - Illustrated Magazine for Art and Life" causes a kind of cultural, aesthetic and social landslide. An unheard-of large scale mixture of texts and images, it claims to be open for all styles, anti-Wilhelmine but patriotic, liberal thus anti-clerical. Its conceptual name synonymous with coutinuous revival and eternal youth forms its platform. On a first view, the number of angels even of singular appearance and irregularly entering the scene, is perplexing. An interdisciplinary approach, regarding these angelic figures who are, at the same time, close to and distant from their religious point of reference, under a double long-term focus - of history of art and of anthropology of religion - illumates their being appropriated for reasons of the cult of art, as well as the will of situating them in the centre of a modernism with vanguard and eschatological pretense.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Éditions de la Maison des sciences de l'homme à [Paris]

L'ange de la jeunesse : la revue "Jugend" et le Jugendstil à Munich


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (652 f., 90 f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.529-550

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2006-65
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Éditions de la Maison des sciences de l'homme à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : L'ange de la jeunesse : la revue "Jugend" et le Jugendstil à Munich
  • Dans la collection : Philia
  • Détails : 1 vol. (339 p.-XXXII p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-7351-1211-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [331]-335. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.