L'avènement du portrait à partir du XIIIe siècle : étude d'histoire, d'anthropologie et d'esthétique sur l'avènement des représentations ressemblantes de l'homme en Occident

par Dominic Olariu

Thèse de doctorat en Histoire (option : histoire de l'art)

Sous la direction de Jean-Claude Schmitt, Daniel Arasse et de Hans Belting.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS en cotutelle avec Karlsruhe, Staatliche Hochschule für Gestaltung .


  • Résumé

    La thèse est la première analyse de l'avènement du portrait ressemblant à partir du XIIIe siècle (jusqu'à présent daté du XVe ou XIVe s. ). Reconstitue une structure globale de la mimesis et de l'image ressemblante de l'homme, retient qu'un nouveau courant apparaît (au XIIIe s. ), manifestant un intérêt particulièrement vif pour l'aspect corporel de l'homme (témoignage sont : embaumement de longue durée, resurgissement du masque mortuaire, effigies, substitution des blasons par image ressemblante, etc. ). Phénomène lié aux changements de conception de l'être humain (valorisation du corps !). Influence byzantine démontrée, comparaison avec usages de mimesis antique. Portrait (divers matériaux de production analysés) représente d'abord une référence à des dignitaires précis. Plus tard, il renvoie, d'une manière générale, à une personne précise. Analyse approfondie de l'étymologie de «portrait» (ca. 200 occurence depuis le XIIe s. ) ainsi que de la notion d'individu vérifie ce développement.

  • Titre traduit

    The rising of the portrait in the 13th century : an historical, anthropological and esthetical study of the rising of resembling representations of man in Occident


  • Résumé

    The doctoral thesis is the first study of the rise of resembling portraits since 13th century. It reconstitutes a global structure of mimesis and resembling representation of man ; demonstrates that a new current emerges in 13th cent. Showing a particularly strong interest in physical appearence of man. Evidence of this are : new long-term embalming methods, re-emerging of death masks, effigies, substitution of the coat of arms by resembling figures, etc. Trend is linked to changes in view of man (giving higher value to human body). Antique interest in human physiognomy (death masks in wax) is shown very likely to have been transmitted to 13th cent. Occident (via Byzantium). The likeness of portraits (various mediums of making are analysed) is a prestige reserved for personages, meaning their dignity. Later, the likeness comes to stand for an individual in general. Comprehensive etymology of the word portrait (ca. 200 examples from 12th cent. On) and of "individual" confirm this evolution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (560, [VI, 85] f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.518-560

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2006-64

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4580
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.