Le travail du mythe dans l'art contemporain : la différence des sexes en question

par Anne Creissels

Thèse de doctorat en Histoire (option : histoire de l'art)

Sous la direction de Eric Michaud.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Comment la notion de différence des sexes, qui structure notre rapport au monde et à l'autre, pourrait-elle ne pas travailler les domaines de l'art et du mythe ? Loin d'en être absente, cette question est implicitement - et parfois explicitement - au cœur des structures mythiques et artistiques. Postuler un travail du mythe dans l'art contemporain oblige à évaluer le liens et les écarts entre rapports sexués et figurations de ces rapports. Une approche anthropologique et sociale paraît nécessaire pour prendre en compte le sens produit par les œuvres mais aussi ce qu'une société véhicule d'images identificatoires. L'art et les mythes sont-ils sexués ? Leur prétention à l'universalité suffit à installer le doute. Modes d'expression «libre», ne doivent-ils pas précisément être interrogés ? Outils d'instauration et de perpétuation d'un système de pensée dominant, ne pourraient-ils cependant être le lieu d'une appropriation et d'une possible déconstruction ?

  • Titre traduit

    The work of myth in contemporary art : gender differences in question


  • Résumé

    How does gender differences, wich structures our relationship to the world and to the other, could not shape the fields of art and myth ? Far from being absent, this implicitly - and sometimes explicitly - is at the heart of mythical and artistic structures. Postulating a "work" of the myth in contemporary art requires an evaluation of the links and the gaps between gender relationships and its representations. A social and anthropological approach seems necessary to take into consideration the meaning that works of art produce as well as identificatory images conveyed by society. Do art and myths have a gender ? Their claim to universality is sufficient to instill doubt. As "free" modes of expression, should they not be questionned ? As institution and perpetuation tools of a dominant thinking system, could they not however also be the place for an appropriation and possible deconstruction ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (305 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.204-221

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2006-57

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4596
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.