Encadrer les crises biographiques irréversibles : les contradictions dans la prise en charge des personnes âgées dépendantes

par Gérard Rimbert

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Patrick Champagne.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    A la fin du 19ème siècle, la gestion collective de la vieillesse était essentiellement une forme particulière d'encadrement de l'indigence. La généralisation des systèmes de retraite a ensuite permis la constitution d'un «troisième âge», consacrant une sorte de renaissance après la vie active. Mais certaines personnes âgées voient leurs facultés physiques et mentales, et donc leur autonomie au quotidien se dégrader, entrant ainsi dans la «dépendance». Ces crises biographiques ont pour effet de reposer la question des vieux «inutiles au monde», mais dans les catégories de pensée issues du troisième âge, qui impliquent l'humanisation des pratiques d'accompagnement («respect», «projet de vie», «individualisation des soins», «bientraitance», etc. ). Dans les structures d'encadrement des personnes âgées dépendantes, cette évolution se manifeste par une tension entre, d'une part, l'enchantement qui conduit à percevoir l'activité d'accompagnement de la dépendance comme l'occasion de louer des liens affectifs et/ou de satisfaire une «fibre» humaniste et, d'autre part, le «sale boulot» auprès des grabataires dont l'état rend problématique cet enchantement.

  • Titre traduit

    Framing irreversible biographical crises : contradictions in care for the dependent elderly


  • Résumé

    At the end of the 19th century, the collective management of old age was, fundamentally, one of the forms taken by the policies directed at the poor. The extension of the pension system enabled the emergence of the "retired", as a category of perception associated to the idea of rebirth after an active life. But a number of old people experience the progressive deterioration of their physical and mental faculties, and therefore of their autonomy in the everyday life, paving the way for dependency. Such biographical crises lead to a renewed questioning on how to manage a population of "improdutive" old people, wich is framed within the new category of thought linked to the equation of "old age" and "retirement", involving a human vision of care ("respect", "life project", "individual tailoring of care", "care giving"). Within the management structures for dependent elderly people, this evolution is especially felt through the tension between an enchanted involvement that leads to perceive care for dependent people as an opportunity to establish affective relationships and/or to satisfy humanistic leanings, and on the other hand, and the "unglamorous" realities of care giving to the elderly, wich make it difficult to maintain enchantment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 360-373

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2006-33

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.