Représentation et calcul dynamique du sens : exploration du lexique adjectival du français

par Fabienne Venant

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Bernard Victorri.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail de thèse présente un modèle de construction du sens d'un genre nouveau, défini dans le cadre des mathématiques du continu. Le langage y est vu comme un système morphodynamique, obéissant aux principes de base de la Gestalttheorie. Les unités linguisitiques découpent leur sens dans un espace sémantique possédant une structure de variété différentiable. Nous avons implémenté ce modèle et l'avons testé sur le lexique adjectival français. Une méthode de construction automatique des espaces sémantiques, reposant sur l'analyse d'un graphe de synonymie, permet d'explorer le lexique adjectival dans son ensemble, ou de construire des espaces locaux. Les espaces sémantiques locaux servent de base à une méthode dynamique de calcul du sens, permettant de prendre en compte les différents facteurs de polysémie adjectivale. L'utilisation des espaces sémantiques globaux ouvre de belles perspectives, tant dans le domaine du calcul du sens que celui de l'exploration de graphes petit monde.

  • Titre traduit

    Representation and dynamic computation of meaning : exploration of french adjectival lexicon


  • Résumé

    This thesis presents a new kind of model for meaning construction, within the framework of continuous mathematics. We take the language as a morphodynamic system following the basic principles of the Gestalttheorie. Linguistics units find their meaning in a semantic space with a differentiable variety structure. We assess the validity of this model by implementing and using it on a french adjectival lexicon. Our method of automatic building of the semantic spaces, wich relies on the analysis of a graph of synonymy, enables us to explore the adjectival lexicon as a whole, or to construct local semantic spaces. Local semantic spaces are used as a basis of a dynamic method for meaning computation, wich allows us to take the different factors of adjectival polysemy into account. The use of global semantic spaces is very promising, not only in the domain of meaning computation, but also in that of small world graphs exploration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (276 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.247-262. Index. Glossaire.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2006-21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.