Mobilité ou reproduction sociales et notabilisation dans les villes minières et ouvrières de Guinée : le travail, l'école, l'apprentissage et les milieux familiaux et sociaux des ouvriers des entreprises de CBG et Fria : une étude socio-anthropologique

par Abdoulaye Somparé

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean Copans.

Soutenue en 2006

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette recherche socio-anthropologique explique les phénomènes de mobilité et de reproduction sociales dans un milieu rural guinéen en relation avec l'implantation industrielle. L'auteur présente l'organisation industrielle et sociale de deux entreprises minière de Guinée (CBG et Fria) et analyse l'évolution des rapports issus du travail à travers l'application du plan de restructuration. Dans l'entreprise, l'analyse se focalise sur les facteurs explicatifs de la promotion. Les rivalités ethniques autour de la promotion sont situées dans leur contexte historique et national. A l'école, on évalue les chances de réussite scolaire des enfants des salariés engagés dans un processus de mobilité sociale intergénérationnelle. La reproduction du statut d'ouvrier s'explique par la politique sociale paternaliste des entreprises, les stratégies d'embauche, l'apprentissage du métier et la constitution des groupes domestiques autour du salarié, reposant sur le travail féminin. La réussite sociale des ouvriers est analysée en terme de notabilisation en ville et au village. Les ouvriers qui ne parviennent pas à domestiquer l'organisation industrielle en devenant notables s'exposent à la paupérisation après la retraite.


  • Résumé

    This socio-anthropological research focuses on the phenomena of social mobility and reproduction in a rural area of Guinea, related to the introduction of two important bauxite plants (CBG and Fria). First of all, the author describes the industrial and social organisation of the plants and analyzes the evolution of the work relationships resulting from the implementation of the restructuring project. Then, he lists the most important causes for the children of workers seeking intergenerational mobility. He explains the reproduction of the worker status by such factors as the firms' paternalistic social policy, the recruitment strategies, the modes of apprenticeship and the arousing of domestic groups centred on the wage-worker and based on women's work. Finally, the author describes some workers' social success in terms of notabilisation, either in village or in town. Workers who do not succeed in domesticate the industrial organiszation by becoming notables are easily victimes of pauperization after retirement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (738 f. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f.713-722

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2006-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13270
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.