Études hydromécanique et physico-chimique de deux argiles en présence de cations métalliques

par Hanène Souli

Thèse de doctorat en Mécanique et physico-chimie des sols

Sous la direction de Jean-Marie Fleureau.


  • Résumé

    Les argiles présentent des propriétés d'imperméabilité et de rétention intéressantes, qui favoisent leur utilisation dans de nombreux domaines, en particulier dans les systèmes d'étanchéité des centres d'enfouissement de déchets. Les travaux présentés dans cette thèse se situent dans ce cadre, à l'interface entre l'hydromécanique et la physico-chimie. Dans la première partie, l'objectif est d'étudier les prorpiétés hydromécaniques de deux argiles prises dasn différents états initiaux, dans une large gamme de contraintes mécaniques et hydriques. Les essais mettent en évidence les modifications des propriétés hydromécaniques (pression de gonflement, compressibilité, propriétés capillaires. . . . . ) des deux argiles en contact avec l'eau en fonction de leur minéralogie et des états initiaux de compactage. Ces modifications ont aussi été mises en évidence par des méthodes qui permettent des interprétations à des échelles pluspetites comme la diffraction des rayons X, la porosimétrie au mercure, la BET et les mesures de surface spécifique. Le but est d'établir un lien entre les comportements macroscopiques et microscopiques à travers les modifications de texture et de structure des matériaux. La deuxième partie, consiste en une étude de l'influence des cations métaaliques sur les propriétés de gonflement et sur l'organisation des deux argiles. Les cations métalliques étudiés sont le plomb, le zinc et le chrome. Pour étudier les propriétés de gonflement, les échantillons ont été soumis à des humidifications sous charge constante en utilisant deux concentrations de la solution de saturation afin de simuler le comportement de la barrière dans des états différents. La cinétique de gonflement des échantillons en présence des trois cations a aussi été mesurée, ainsi que leur compressibilité et leur comportement sur chemin d'humidification. Les résultats on été comparés à ceux obtenus dans le cas de l'eau. La diffraction des rayons X, la porosimétris au mercure, les mesures de BET ont permis d'avoir des informations sur l'organisation des échantillons, leur porosité, les interactions avec les cations métalliques. Enfin, la dernière partie est cinsacrée à la mesure de la perméabilité des deux argiles et à l'étude de l'influence des cations métalliques et de leur concentration sur ce paramètre. Les mesures sont réalisées en régime permanent et en régime transitoire et complétées par des mesures d'indices des vides et de porosimétris au mercure afin d'interpréter les résultats.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XX-IV-252 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 216 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 63487
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.