De la double monarchie à la deuxième présidence autrichienne de l'U. E. : la vocation européenne de l'Autriche (1867-2006)

par Fabien Sgard

Thèse de doctorat en Langues et littératures germaniques et scandinaves

Sous la direction de Jacqueline Bel.

Soutenue en 2006

à Littoral .


  • Résumé

    Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la construction européenne est en marche afin de faire cohabiter dans le même espace des Etats autrefois antagonistes tels que la France ou l’Allemagne. Mais alors que depuis bientôt soixante ans les gouvernants européens s’évertuent à vouloir créer une entité complexe avec ses propres institutions, au XIXe siècle, il existait déjà un tel espace dans lequel cohabitaient pas moins de treize nationalités. Cet espace était celui formé par la double monarchie austro-hongroise qui permettait aux différentes nationalités d’Europe centrale de coexister au sein de la même entité. De ce fait, les différentes institutions élaborées par les hommes politiques austro-hongrois ne pourraient-elles pas servir de modèle à suivre ou à éviter pour les actuels penseurs de l’Europe ? Certes, la monarchie austro-hongroise n’a pas résisté aux difficultés engendrées par le problème des nationalités qui menèrent à sa dissolution suite à la Première Guerre mondiale. Toutefois, la vocation européenne présente dans l’espace habsbourgeois s’est perpétuée à l’héritière de la double monarchie, la République d’Autriche. Bien que cette dernière demeurât longtemps éloignée de la politique européenne à cause, notamment, du traité de neutralité adoptée en 1955 sous la pression de l’U. R. S. S. Afin de recouvrer son indépendance effective, l’Autriche, depuis qu’elle a adhéré à l’Union européenne en 1995, semble retrouver la position dominante que possédait l’Autriche-Hongrie avant sa dissolution. Cette volonté de « domination » en Europe centrale s’est notamment exprimée au cours des deux présidences autrichiennes de l’Union européenne en 1998 et 2006.

  • Titre traduit

    From the dual monarchy to the second Austrian EU Council Presidency : Austria's European vocation (1867-2006)


  • Résumé

    Since the end of the World War II, the construction of Europe has united different states that used to be conflicting. That’s the way France and Germany go. While the concerned governments have tried to achieve the project of an entity with its own institutions for nearly sixty years, a close idea was already existed in the 19th-century, melting at least thirteen nationalities of Central Europe, formed by the Austro-Hungarian dual monarchy to give them a chance to coexist in a same group. That’s how we can ask ourselves if the several institutions developed by the Austro-Hungarian politicians can be a useful example for the actual European decision-makers. Due to the difficulties caused by the nationality problem, the Austro-Hungarian monarchy has been disbanded, but passed the European feeling that was already going around to its successor: the Republic of Austria. Even if it has been pushed aside from European policy for a long time because of, notably, the Declaration of Neutrality from 1955 that the USSR imposed to regain its independence, Austria has probably managed to reach the same position of strength since its entry in 1995 in the European Union as the Austria-Hungarian monarchy succeeded to possess before it dies after the First World War. The will that the countries of Central Europe can be under its rule has been felt during the two last Austria’s European Union Council Presidencies in 1998 and 2006.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (417 ff.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 322-360. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Boulogne-sur-mer, Pas-de-Calais). Bibliothèque. Section Droit-Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Boulogne-sur-mer, Pas-de-Calais). Bibliothèque. Section Droit-Sciences économiques.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.