Contextes intergroupes et stratégies de gestion identitaire chez les supporters

par Iouri Bernache-Assollant

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Marie-Françoise Lacassagne et de Patrick Bouchet.

Soutenue en 2006

à Dijon .


  • Résumé

    Ce travail doctoral s’intéresse aux conditions de mobilisation des stratégies de gestion identitaire selon le résultat du match et le contexte intergroupes dans lequel s’insèrent les « supporters ». Notre cadre théorique est la Théorie de l’identité sociale et de l’autocatégorisation. Dans le premier contexte étudié impliquant une partition Endogroupe-Exogroupe « classique », les résultats expérimentaux révèlent que le niveau d’identification à l’équipe est un déterminant fiable des stratégies. Dans le deuxième contexte, caractérisé par une double appartenance à un Endogroupe plus inclusif, l’analyse de discours sur les fanzines de deux groupes Ultra marseillais révèlent qu’une approche contextualisante permet d’affiner les stratégies de gestion identitaire de ces groupes. Enfin, dans le dernier contexte étudié, défini par l’émergence de groupes de supporters de rugby des clubs de l’ASM, du Stade Français et du Stade Toulousain, les résultats révèlent que les groupes de supporters structurés sur un mode « Ultra » versus « traditionnel » accentuent les stratégies d’appropriation de la victoire et de fidélité en situation de défaite.

  • Titre traduit

    Intergroup context and sport fans' identity management strategies


  • Résumé

    This doctoral work focuses on the conditions for identity management strategies mobilization according to the game outcome and the intergroup context into which the sport fans fit. Our theoretical frame is based on the Social Identity Theory and the Self-Categorization Theory. In the first studied context where a classical split Endogroup-Exogroup is implied, the experimental results show that degree of team identification is a reliable determinant of the identity management strategies mobilized. In the second studied context, characterised by a double belonging to a more inclusive “endogroup”, the discourse analysis of the fanzine of two Ultra groups from Marseille reveals that a contextualising approach enables to refine the identity management strategy of these groups. In the last analysed context, defined by the emergence of rugby fans groups, coming from the ASM, the Stade Français and the Stade Toulousain clubs, field results show that fans groups structured on a “Ultra” mode, compared with “traditional” sport fans, emphasize their strategy of appropriation of the victory and of their faithfulness in case of a defeat.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(400 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 373-400, [366] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2006/61
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.