Altérations neuromusculaires associées à des contractions isométriques prolongées avec biofeedbacks mécanique et électromyographique

par Nicolas Place

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Romuald Lepers.

Soutenue en 2006

à Dijon .


  • Résumé

    L’objectif de ce travail était de déterminer les mécanismes neuromusculaires impliqués dans l’arrêt volontaire d’une contraction isométrique sous-maximale fatigante réalisée au niveau des muscles extenseurs du genou. L’originalité de ce travail a été de changer le paradigme expérimental classique de maintien de moment musculaire en un biofeedback électromyographique, qui a permis de maintenir à souhait la commande volontaire arrivant au niveau musculaire. Nous avons pu ainsi obtenir des informations originales quant à la fatigabilité du muscle quadriceps et aux synergies des différents chefs le composant lors de contractions prolongées. L’ensemble des quatre études réalisées dans ce travail suggère que l’exercice est stoppé lorsque la réserve de production de force maximale atteint une valeur seuil, qui serait probablement régulé au niveau central.

  • Titre traduit

    Neuromuscular alterations associated with prolonged isometric contractions with mechanical and electromyographic biofeedback


  • Résumé

    The aim of this work was to determine neuromuscular mechanisms involved in failure to continue a prolonged submaximal isometric contraction performed with the knee extensor muscles. The originality of this work has been to change the classical experimental paradigm consisting in sustaining a muscle torque into a task with an electromyographic biofeedback, allowing the control of the voluntary descending drive. Therefore we obtained original information about fatigability of the quadriceps muscle and activation pattern of the different heads of the knee extensors during sustained contractions. The four studies realized in this work suggest that exercise is voluntarily stopped when maximal force generating capacity attains a threshold value, probably centrally regulated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(163 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 144-161, [178] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2006/35
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.