Evaluation de la survie de bactéries pathogènes en composts au cours du compostage et du stockage : rôle de fraction biotique du compost

par Mélanie Lemunier

Thèse de doctorat en Microbiologie. Sciences de l'alimentation

Sous la direction de Philippe Dantigny et de Pascal Piveteau.

Soutenue en 2006

à Dijon .


  • Résumé

    Alors que la fabrication et l'utilisation des composts sont en plein essor, les risques sanitaires que représentent l'utilisation de composts contaminés par des pathogènes humains n'ont pas été pleinement évalués. Dans ce cadre, le potentiel de survie de bactéries pathogènes telles que L. Monocytogenes et Salmonella spp. A été étudié en regard de différents aspects du compostage et des composts. L'analyse de déchets organiques de type FFOM (fraction fermentescible des ordures ménagères) a montré que L. Monocytogenes en constitue un contaminant potentiel. L'analyse du potentiel de survie des deux microorganismes pathogènes L. Monocytogenes et Salmonella Enteritidis a montré l'importance de la phase thermophile dans l'inactivation des pathogènes. Les résultats de cette étude montrent aussi que la phase de maturation intervient dans l'inactivation de L. Monocytogenes persistants et mettent en évidence le rôle clé de la fraction biotique du compost dans l'inactivation du pathogène.

  • Titre traduit

    Survival potential of pathogenic bacteria in composts during composting and storage : role of compost indigenous microflora


  • Résumé

    While composting is a growing issue to recycle organic waste, sanitary risks of using composts contaminated with pathogenic bacteria have not been completely assessed. The survival potential of L. Monocytogenes and Salmonella spp. Was studied in regard with differents aspects of composting and composts. The studied biowaste were naturally contaminated with L. Monocytogenes. The results of L. Monocytogenes et Salmonella Enteritidis survival tests underligned the importance of the thermophilic phase in pathogen inactivation. The results also showed that maturation phase was implied in L. Monocytogenes inactivation and demontrasted the key role of indigenous microflora in pathogen inactivation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.([6]-153 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-153, [294] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2006/22
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.