Processus d'adaptation de la marche : l'apprentissage éco-contraint : influence des conditions de terrain sur la marche de l'amputé tibial

par Jean Paysant

Thèse de doctorat en Médecine physique et de réadaptation

Sous la direction de Jean-Marie Casillas-Gil.

Soutenue en 2006

à Dijon .


  • Résumé

    L’auteur décrit l’adaptation des facteurs temporo-spatiaux et métaboliques de l’amputé tibial actif et du sujet sain, lors de la marche dans trois conditions de sol (route asphaltée, gazon et herbes hautes). Cette étude ambulatoire isole des stratégies adaptatives différentes entre sujet sain et amputé, uniquement dans les herbes hautes. Le sujet amputé ne semble pas être capable de modifier facilement sa cadence et de développer ou d’utiliser une coordination naturelle et économique, adaptée à l’environnement. L’auteur intègre ces mécanismes dans le contexte plus général de la plasticité de la fonction motrice et expose le rôle des apprentissages. Il propose des perspectives d’utilisation du facteur environnement à des fins thérapeutiques (apprentissage éco-contraint) associé au facteur activité, principal médiateur des phénomènes de plasticité structurelle post-lésionnelle mais aussi probablement de remodelages fonctionnels.

  • Titre traduit

    Adaptative solution in walking : environmental induced therapy : the effect of changes in terrain on the metabolic and temporal gait characteristics of transtibial amputee subjects


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The human gait is a rhythmic activity which can be adapted to environmental conditions thanks to variability. This study investigate in real-life situations the influence of ground surface (asphalt, mown lawn, high grass) on walking outside in young active transtibial amputees by measuring temporal and spatial gait parameters, and metabolic parameters. In high grass only, a different adaptative strategy between amputees and able-bodied subjects is observed: the amputee doesn’t seem to be able to modify step rate, intended to choose a fitted motor coordination and to optimize energy expenditure. These adaptations of locomotor’s behaviour are putted in context of the mechanisms of recovery and are integrated into the concept of the plasticity of the motor function. The author suggests the use of the environmental conditions associated with the activity to lead the structural and the functional plasticity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (112 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 96-110

Où se trouve cette thèse ?