Le corps dans la philosophie française contemporaine : Michel Henry et Gilles Deleuze

par Raluca Arsenie-Zamfir

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Rodrigo et de Stefan Afloroaei.

Soutenue en 2006

à Dijon en cotutelle avec l'Universitatea Alexandru Ioan Cuza (Iaşi, Roumanie) .

Le président du jury était Pierre Montebello.

Les rapporteurs étaient Ciprian Mihali.


  • Résumé

    Notre sujet de thèse est le corps dans la philosophie française contemporaine, que nous analysons à partir des écrits de Michel Henry et de Gilles Deleuze. La revalorisation de la conception traditionnelle du corps ouvre une nouvelle perspective pour la philosophie, en concevant la nature vivante comme procès incluant l'humain et la corporéité comme intensité et mouvement. Il s'agit d'esquisser une philosophie de la vie où le corps perd ses contours géométriques au profit de ses pouvoirs et ses affects. La radicalité de cette perspective s'appuie sur l'absoluité de l'immanence qui fonde l'unité du corps vivant se déployant par le biais des relations aux autres et aux événements participant à sa constitution de sens. L'enjeu est aussi de réévaluer l'ordre de la pratique corporelle au monde en termes d'éthique individuellement ajustée. Le corps vivant se révèle ainsi comme entrelacement de matérialité intensive, d'affectivité enveloppante et de pratiques d'objectivation signifiantes.

  • Titre traduit

    The body in the contemporary French philosophy, Michel Henry and Gilles Deleuze


  • Résumé

    Our thesis's subject is the body in the contemporary French philosophy, which we analyze starting from the writings of Michel Henry and Gilles Deleuze. The revalorization of the body's traditional concept opens a new prospect for philosophy, by conceiving the human as a nature's part and the corporeity as intensity and movement. We want to outline a philosophy of life where the body loses its geometrical contours with the profit of its capacities and its affects. The radicalism of this prospect is founded on the absolute immanence which offers the bases for the living body expressing itself by the relations with the others and with the events taking part in its constitution of meaning. Our purpose is also to revalue the order of the body practice in the world in terms of individually adjusted ethics. The living body appears therefore be fond of intensive materiality, enveloping affectivity and practices of objective control.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (391 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 381-388

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T323
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.