Prévention de l'obesité infantile

par Nérouddine Lazaar

Thèse de doctorat en STAPS

Sous la direction de Pascale Duché.

Soutenue en 2006

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Cette étude réalisée en deux phases avait pour objectif de prévenir et de lutter contre l'obésité infantile (6-10 ans). Une première étape épidémiologique a montré que 17,1% des enfants étaient obèses et 8% présentaient un surpoids. 23% des enfants ont présenté un rebond d'adiposité (RA) précoce, confirmant que le RA précoce était prédictif de l'obesité (odds ratio: 15,5). Une étude d'intervention a montré qu'au moins 5 heures hebdomadaires d'activité physique (AP) a une intensité de 75% de la fréquence cardiaque maximale théorique étaient nécessaires pour diminuer la prévalence de l'obésité et % MG, stabiliser la masse corporelle, augmenter la MM, et, pour améliorer la condition physique. Les effets les plus importants ont été observés au cours des 6 premiers mois de l'intervention. Les enfants obèses ont eu des réponses d'amplitude plus importante que les enfants non obèses. Un effet délétère de la longue période de vacances scolaires a été observé pour tous les paramètres étudiés

  • Titre traduit

    Prevention of childhood obesity. Longitudinal study of effects of physical activity on body composition and physical fitness


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.217-240

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences, Technologies et Staps.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.