Déviance, émotions morales, et contrôle social informel : le rôle des émotions dans la régulation des comportements contre-normatifs

par Armelle Nugier

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Paula Marie Niedenthal.

Soutenue en 2006

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Le présent travail étudie les conséquences émotionnelles qu'engendrent les actes de contrôle informel (réactions à la déviance) et la déviance chez ceux qui en sont les auteurs avec en filigrane la pensée qu'elles reflètent l'état des relations qu'entretiennent les individus avec les normes sociales qui sont véhiculées dans la société à laquelle ils appartiennent. Les chapitres 1 & 2 font état des réflexions théoriques en matière de contrôle social informel et d'émotions morales. Y sont discutés et mis en correspondance leurs rôles dans la normalisation des conduites sociales des individus. En nous appuyant sur l'analyse de la littérature et en nous inscrivant dans divers courants des théories émotionnelles et de la psychologie sociale (e. G. , théories de l'appraisal, catégorisation sociale, identité sociale) nous avançons une série d'hypothèses testées dans trois chapitres empiriques. Le Chapitre 3 souligne le rôle du degré de déviance associé au comportement déviant par son auteur dans l’émergence des émotions morales, le rôle de l’illégitimité du contrôle social dans l’émergence des émotions hostiles, et le rôle de la politesse avec laquelle est effectué le contrôle social dans la régulation des émotions hostiles. Les chapitres 4 et 5 examinant le rôle de ces émotions dans les processus de régulation intergroupe montrent que le fait d’être contrôlé par un membre de son groupe (par rapport à un membre d’un exogroupe) augmente les émotions morales (chapitre 4) et qu’appartenir au même groupe qu’un déviant détermine la perception que l’on a de pouvoir lui être associé, en particulier dans les contextes où l’identification des groupes est saillante. Cette perception s’accompagne d’une hausse des émotions morales conduisant les individus à exercer plus de contrôle social envers le déviant (Chapitre 5). Dans une discussion générale, les différents éléments empiriques sont discutés et des perspectives de recherches sont exposées

  • Titre traduit

    Deviance, moral emotions, and informal social control : the role of moral emotions in the regulation processes of counter-normative behaviors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([7]-232 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 147-176

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006CLF20008
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.